leral.net | S'informer en temps réel

La CREI s’égare… (Par Michel Diatta)

ZERO, c’est le résultat des multiples commissions rogatoires envoyées à l’étranger par notre singulier Procureur spécial et la Commission d’instruction de la CREI à l’étranger et les recherches tous azimuts pour débusquer des biens appartenant à Karim Wade, premier résultat.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Septembre 2013 à 17:00 | | 4 commentaire(s)|

La CREI s’égare… (Par Michel Diatta)
Deuxième résultat, puisque tout le monde est d’accord pour considérer à présent que les sociétés AHS appartiennent à des actionnaires bien identifiés selon les actes notariés valables jusqu’à inscription de faux et résolus à défendre leurs biens, la Commission cherche maintenant, en vain jusqu’à présent en vain, si Karim Wade est ou non actionnaire.

Ce débat est inutile car un ministre peut bien être actionnaire d’une société commerciale. Aucun texte ne l’interdit. Le pire c’est le cas où ses fonctions dans la société sont incompatibles avec la fonction ministérielle. Même si un texte n’existe pas sur cette question, nous pouvons, par analogie, donner l’exemple de la France.

Le Premier ministre Jean Marc Ayrault a pris une circulaire sur les incompatibilités ministérielles : ministre en même temps qu’exerçant des fonctions de direction dans une société. Dans ce cas le ministre doit lever l’incompatibilité en démissionnant du Gouvernement pour garder ses fonctions dans la société ou transmettre ses pouvoirs dans la société à une autre personne et conserver son poste de ministre.

Mais il n y a aucune sanction pénale car, rappelons-le, ‘’nul hom crimen sine lege’’, il n y a ni crime ni délit si ce n’est prévu par la loi’’.

Voici, pour la gouverne de la Commission d’Instruction de la CREI et tous Sénégalais le texte de la circulaire du Premier Ministre de France.



Michel Diatta

Professeur d'Anglais



1.Posté par CREI le 12/09/2013 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Monaco blanchit Karim
La Section des enquêtes financières de la Principauté de Monaco, qui a été saisie pour l’exécution d’une commission rogatoire internationale en date du 27 décembre 2012 contre Karim Wade et Cie pour des chefs de corruption active, corruption passive, recel de délit ou de crime, a adressé une réponse au Procureur spécial Alioune Ndao ayant pour objet : «Procès-verbal de réponses négatives à réquisitions.» référencée Procédure n°12/4951. «Dès lors, sauf erreur ou omission, il appert qu’aucun établissement bancaire de la Principauté de Monaco, exceptée la Julius Baër Monaco, ne détient de comptes ouverts ou ayant été ouverts dans ses Livres et ayant pour titulaire, mandataire ou ayant droit économique une des personnes physiques ou morales citées dans les réquisitions en question», a fait savoir l’officier de police judiciaire monégasque au Procureur spécial Alioune Ndao dans un Pv en date du 29 avril 2013.

Le nom de Karim Wade ignoré par 150 Banques de Monaco
En réalité la Principauté de Monaco a fait savoir par écrit, dans le cadre de l’entraide judiciaire, que 150 Banques monégasques ignorent le nom de Karim Wade dans leurs Livres, sauf la Julius Baër. Dans la réponse de Monaco portant les références n° Cri-Cab1/13/03 v/Ref 4951, la Principauté révèle que sur les 30 comptes ouverts à la Julius Baër, seuls 24 sont fonctionnels et Karim Wade n’est titulaire que d’un seul compte bancaire immatriculé 5102960. Un compte dans lequel, il a été découvert une somme de 2 030 485 euros (1,329 milliard de FCfa). D’autres comptes bancaires ont été ouverts à Julius Baër aux noms de Ibrahim Abou Khalil, Mamadou Pouye, Ahs Ltd, Menzies Middle East And Africa, Abs International Corporate Ltd, Coral Service Airport Equipment. Seulement, il a été mentionné qu’aucun mouvement n’a été enregistré entre le compte de Karim Wade et les 23 autres comptes ouverts. La même Banque informe également au Sénégal que Madické Niang, Tahibou Ndiaye, Samuel Amète Sarr, Patrick Ady Joseph William, Abdoulaye Baldé, Oumar Sarr, Mamadou dit «Doudou» Wade… ne disposent pas de comptes bancaires ouverts dans leurs Livres.


2.Posté par oumar ly le 12/09/2013 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est une chasse aux sorcières insupportable que le procureur du gouvernement est en train de mener

3.Posté par ARNOLD le 12/09/2013 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me demande ce qu'un prof d'anglais sait d'un dossier qui est en instruction! Par dessus le marché il nous cite des conneries qui se passent en France. L'autre avait raison de dire qu'à la place de l'étoile au milieu du drapeau du Sénégal, c'est une langue que l'on devrait mettre! Sénégalais defa degueur fit dé!

4.Posté par lama le 13/09/2013 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la CREI, c'est du n'importe quoi. Un vrai recul à la démocratie
je n'ai pas d'autres commentaires à faire

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image