leral.net | S'informer en temps réel

La Cedeao au gouvernement Gambien : « Evitez l’usage de la force à l’encontre des citoyens… »

« Faire preuve d’un comportement républicain, éviter l’usage excessif de la force, instaurer un dialogue franc entre l’opposition et le gouvernement ». Telles sont les directives lancées par le sommet de la Cedeao pour l’apaisement de la situation en Gambie. Lors de cette rencontre tenue à Dakar, samedi, Le Quotidien informe que la Cedeao a aussi appelé le Sénégal et la Gambie à privilégier le dialogue pour régler leurs différends.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Juin 2016 à 09:28 | | 1 commentaire(s)|

Le Président gambien était absent du sommet de la Cedeao à Dakar alors que des organisations de la Société civile avaient demandé des mesures contre lui pour arrêter la répression politique. Au final, la Cedeao a formulé des recommandations et exhorté le gouvernement gambien à ouvrir des discussions avec l’ensemble des acteurs de la vie politique. Le président de la Commission de la Cedeao, Marcel Alain de Souza, a lu le contenu du communiqué final : « Le sommet encourage le gouvernement et le Parlement gambien à engager des réformes visant à organiser des élections inclusives, libres et crédibles ».

Concernant la répression, le sommet a « exhorté les forces de sécurité à éviter l’usage excessif de la force à l’encontre des citoyens et à faire preuve d’un accompagnement républicain ». Dans la même veine, la conférence a invité le gouvernement gambien et l’opposition à engager un dialogue franc dans les meilleurs délais. « Elle encourage la Commission électorale indépendante à élaborer une feuille de route qui devra être approuvée par tous les acteurs du processus électoral », a-t-on ajouté. Il a été aussi demandé à la Commission de cette organisation « de déployer dans les meilleurs délais une mission technique préélectorale pour évaluer le processus électoral en Gambie ».

La fermeture de la frontière entre le Sénégal et la Gambie pendant plusieurs mois a été aussi abordée par le sommet. Tout en se félicitant de la levée du blocus de la transgambienne le 24 mai dernier, les membres de la Cedeao ont, par la même occasion, invité « les deux Etats frères à privilégier le dialogue tout en se conformant strictement au principe de la libre circulation des personnes et des biens contenu dans le protocole de la Cedeao ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image