leral.net | S'informer en temps réel

La Chambre de la Cour d’Appel danse le tango avec Mahawa Sémou Diouf : cinglant revers pour le Procureur de la République sur ce dossier


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Octobre 2015 à 23:27 | | 3 commentaire(s)|

La Chambre de la Cour d’Appel danse le tango avec Mahawa Sémou Diouf : cinglant revers pour le Procureur de la République sur ce dossier
Maintenant, c’est clair ! Tombon Oualy va bel et bien pouvoir renouer avec sa liberté d’antan. En effet, d’après Seneweb, la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar, qui s’est penchée ce mardi sur l’appel interjeté par le Procureur de la République du Tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, a décidé de danser le tango avec le Doyen des juges, Mahawa Sémou Diouf, qui lui avait ôté les menottes, dans l’affaire du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye abattu d’une balle, au détour des violents affrontements, le 14 août 2014, au Campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, au mois d’août dernier, Mahawa Sémou Diouf avait bouclé son instruction dans cette affaire. A cet effet, le magistrat instructeur avait accordé le non-lieu à Tombong Oualy et Saliou Ndaw. Mais avait opté de garder dans les lieux de la détention Mouhamed Boughaleb, en attendant son jugement par la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dak

“Ce matin, le Parquet général près la Cour d’appel a désavoué le Procureur de la République, demandant le rejet de l’appel formé par Serigne Bassirou Guèye et la confirmation de l’ordonnance du Doyen du juge, Mahawa Sémou Diouf”, renchérissent nos confrères.

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel rendra son verdict, le mardi 20 octobre prochain. Le jour du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye était intervenu, lorsque les étudiants étaient descendus dans le Campus social de l’Université, pour exiger le paiement de leurs bourses. S’ensuivent de violents affrontements, qui ont aboutu à l’assassinat du pauvre. Par un policier qui a appuyé sur la gâchette et fait feu sur sa tête.

Actusen.com






Hebergeur d'image