leral.net | S'informer en temps réel

La Chine se voit en trop grand sur ses passeports

Sur les nouveaux passeports chinois, la carte esquissée du pays englobe des territoires revendiqués par d'autres États qui supportent mal cet affront.


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Novembre 2012 à 16:01 | | 1 commentaire(s)|

La Chine se voit en trop grand sur ses passeports
Shanghaï

C'est un bout de papier qui ranime les tensions en mer de Chine méridionale. Un coin de page du nouveau passeport chinois où s'esquisse, en filigrane, une carte aux contours controversés. On y voit la Chine et des pointillés qui dessinent une langue dans ces eaux disputées, signifiant la souveraineté que Pékin estime avoir sur plusieurs archipels, également revendiqués par le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, Taïwan ou encore Brunei.

Les voisins de l'empire du Milieu n'entendent pas laisser passer l'affront pictural. Manille refuse depuis mercredi de tamponner les passeports chinois incriminés, pour ne pas «légitimer» ce que le ministère des Affaires étrangères philippin qualifie de «revendications excessives sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale». Hanoï avait déjà pris une mesure similaire, en accordant des visas vietnamiens aux ressortissants chinois sur des feuilles volantes. Et New Dehli, qui conteste également la carte au titre d'un territoire himalayen disputé entre les deux grandes économies émergentes, a répliqué immédiatement avec une carte corrigée sur tous les visas délivrés aux Chinois.



«Est-ce intelligent et constructif?» se demande Washington
Washington tient à préserver une façade neutre sur cette épineuse question asiatique. Mais Victoria Nuland, porte-parole du département d'État a reconnu, en début de semaine, que la carte chinoise provoquait «anxiété et tension» entre les pays de la région. La responsable a rappelé qu'il en allait du droit de chaque pays d'illustrer ses passeports comme il l'entend, mais «c'est une autre question de savoir si c'est intelligent ou constructif sur le plan politique de prendre des mesures qui montent des pays les uns contre les autres, au moment où ils cherchent à négocier».

La réaction de Washington a-t-elle fait mouche? Pékin cherche, en tout cas, à calmer un peu le jeu, en appelant à ne pas surinterpréter une carte géographique. Nous «restons prêts à communiquer avec les pays concernés», précisait mercredi Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

La Chine a vécu une année particulièrement tendue avec ses voisins à propos de ses revendications maritimes, après un accrochage avec les Philippines sur le récif de Scarborough et l'escalade diplomatique avec le Japon, à propos de la souveraineté sur l'archipel, baptisé Diaoyu par les Chinois et Senkaku par les Japonais.


Par Julie Desné



1.Posté par schwarzeraal le 29/11/2012 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les passeports senegalais qui ont couté des milliards sous l´ancien regime ont une qualité miserable,on dirait decoupés de cartons de sucre.il faut attendre quatre mois pour avoir son passeport. balayons devant nos portes mogeunne.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image