leral.net | S'informer en temps réel

La Collectivité Léboue demande au Moro Nabo de s’impliquer dans la résolution de la crise burkinabé


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Septembre 2015 à 20:53 | | 2 commentaire(s)|

La Collectivité Léboue demande au Moro Nabo de s’impliquer dans la résolution de la crise burkinabé
Le Conseil Supérieur des Grands Dignitaires s’est réuni ce jeudi 17 septembre 2015, au siège de la Collectivité Léboue sis à la Zone A villa n° 59b, sous la présidence effective du Grand Serigne de Dakar, Chef Supérieur de la Collectivité Léboue, Pape Ibrahima Diagne, aux fins d’apprécier la situation délétère qui sévit dans ce pays frère, le Burkina Faso, consécutivement à un coup de force perpétré par le Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP).
Sensible à cette malheureuse situation de crise, qui a valu au président de la transition, Michel Kafando et au Premier ministre Isaac Zida, d’être retenus de force au Palais présidentiel par des militaires, depuis le mercredi 16 septembre 2015, la Collectivité Léboue considère que cette incursion militaire, aux antipodes des valeurs traditionnelles africaines, qui préconisent la concertation, le dialogue, le respect de la parole donnée, est un regrettable frein au processus, déjà engagé, de consolidation des acquis démocratiques, dans la perspective des élections générales prévues le 11 octobre prochain.
La Collectivité Léboue condamne avec la dernière énergie ce coup de force et exige la libération inconditionnelle des personnalités détenues, pour un retour à l’ordre constitutionnel et la sauvegarde des institutions républicaines.
La Collectivité Léboue invite l’Union Africaine, la CDEAO à prendre toutes les dispositions diplomatiques idoines pour la libération du Président et du Premier ministre de la Transition, ainsi que des autres personnalités burkinabées, retenues de force.
La Collectivité Léboue invite les acteurs politiques, économiques et ceux de la Société civile à continuer à œuvrer pour le retour de la paix, de la sérénité et la poursuite du processus électoral. Elle témoigne de sa solidarité aux chefs traditionnels burkinabés, particulièrement le Moro Naba (dont le message fraternel, reçu lors de l’intronisation du Grand Serigne de Dakar, reste encore frais dans les mémoires) ; elle réitère son invite à tous les dignitaires traditionnels à s’impliquer activement au parachèvement de l’exaltante œuvre de réalisation de l’unité africaine, par les peuples, conformément aux résolutions historiques du 28 septembre 2008, à Benghazi, à l’occasion du «Forum des Rois et chefs traditionnels d’Afrique».
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux, la Collectivité Léboue adresse ses vœux fraternels de meilleure de santé, de prospérité et de bonheur au peuple burkinabé frère et à l’ensemble de nos compatriotes africains. Pour que vive l’unité africaine.






Hebergeur d'image