leral.net | S'informer en temps réel

La Commission de discipline du Pds convoquée ce soir: Modou Diagne Fada tout prêt d'être exclu

Le Coordonnateur national du Parti démocratique Sénégalais (Pds), Oumar Sarr, a trouvé, le comportement de son camarade de parti Modou Diagne Fada, "inacceptable". C'est pour cette raison qu'il a annoncé la convocation de la Commission de discipline du Pds, ce mercredi après-midi, afin de statuer sur le cas du chef des frondeurs, qui s’est opposé à la décision du Secrétaire général du Pds, Abdoulaye Wade, de mettre Aïda Mbodji à la tête du groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Octobre 2015 à 19:40 | | 12 commentaire(s)|

« Le comportement de Modou Diagne Fada est inacceptable. Son attitude est inadmissible pour le Parti démocratique Sénégalais », a déclaré Oumar Sarr, ce mercredi, à sa sortie des plénières de l’Assemblée nationale. Selon lui, par son acte, Fada a montré qu’il est contre le parti (Ndlr : Pds). « Il montre d’une certaine manière qu’il a démissionné du Pds », ajout-il. D’ailleurs, révèle-t-il, « je dois dire que la Commission de discipline du Pds a été saisie pour aborder cette question, aujourd’hui même. Une décision sera prise et elle sera notifiée à l’Assemblée nationale ». Et Fada risque tout simplement d'être exclu du Pds.

À en croire le maire de Dagana, le Président sortant du groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates » ne doit plus pouvoir parler au nom du Pds. « Pour nous, les choses sont claires, le parti a choisi et c’est dans ce cadre-là que nous avons saisi le bureau de l’Assemblée nationale. Nous avons notamment fait référence à l’article 20 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, qui précise que les députés peuvent s’organiser en groupes, par affinités politiques, aucun groupe ne peut comprendre moins de dix membres, non compris les députés apparentés, dans les conditions prévues à l’alinéa 2 de l’article 23 », soutient-il.

Mais, Oumar Sarr se désole du fait que ce débat ait eu lieu. « Pour nous, ce débat n’aurait dû pas avoir lieu. Cette question devrait être tranchée à l’interne. On ne peut pas comprendre parce que c’est moi qui ai déposé, en juillet 2012, le dossier pour déclarer le groupe. C’est moi-même qui suis retourné pour leur dire que, par rapport à ma déclaration initiale, je veux changer un point par rapport à la déclaration initiale. Le seul point que je veux changer, c’est le nom du Président du groupe parlementaire « Libéraux et Démocrates » », dit-il. Mais, explique Oumar Sarr, « le bureau de l’Assemblée nationale s’est réuni et je pense qu’ils ont décidé de nous entendre le vendredi. C’est ce que l’on m’a dit, mais cela ne m’a pas encore été notifié officiellement. Donc, je ne sais pas encore sous quelle formule, ils vont le faire.

Fara Mendy






Hebergeur d'image