Leral.net | S'informer en temps réel

La Corée du Nord relance ses activités nucléaires

Rédigé par leral .net le 14 Avril 2009 à 23:38 | Lu 519 fois

La réponse de la Corée du Nord ne s'est pas fait attendre. Quelques heures après le vote d'une déclaration au Conseil de sécurité des Nations unies condamnant son tir de missile, le régime de Pyongyang annonce une reprise de ses activités nucléaires. Les pays qui prennent part aux négociations à six réagissent à leur tour. Le Japon appelle fermement la Corée du Nord à revenir à la table des pourparlers alors que la Russie dit regretter la décision des autorités de Pyongyang. Quant à la Chine, elle appelle toutes les parties au calme et à la retenue.


La Corée du Nord relance ses activités nucléaires


La décision prise par le conseil de sécurité a beau être une déclaration et pas une résolution, donc pas contraignante, la réaction de la Corée du Nord est violente et immédiate. Elle rejette fermement cette décision, décide ne plus jamais participer aux négociations à six (Corée du Nord, Corée du Sud, Etats-Unis, Russie, Chine et Japon) sur son désarmement nucléaire et va renforcer sa force de dissuasion nucléaire pour assurer sa défense par tous les moyens.

Le communiqué nord-coréen précise que les installations nucléaires désactivées vont être rouvertes pour retraiter les tubes de combustibles usagés. Le ton est inquiétant mais ne change pas forcément la donne. Depuis des années, la Corée du Nord joue avec les nerfs des Occidentaux sur la question du nucléaire.

En septembre 2005, elle s'était engagée à ne pas devenir une puissance nucléaire. Mais un peu plus d'un après, le 9 octobre 2006, elle procédait à un essai nucléaire. En février 2007, après de longs mois de négociations à six, elle acceptait de désactiver ses centrales nucléaires en échange d'une aide énergétique.

Pyongyang avait effectivement désactivé la centrale de Yongbyon mais depuis elle refusait toute inspection de ses installations. La rupture de ces discussions à six permettra surtout à la Corée du Nord d'avoir un nouveau sujet de négociation : la reprise des discussions et donc de faire monter les enchères au début du mandat de Barack Obama.


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage