La Cour d'assises de Thiès requiert cinq ans pour le berger Meissa Diop

Le berger Meissa Diop, inculpé de coups et blessures volontaires avec préméditation et guet-apens ayant entraîné une amputation à la victime Demba Sène, a été condamné mardi par la Cour d’assises de Thiès à une peine de cinq ans de travaux forcés.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Mars 2014 à 22:21 | | 0 commentaire(s)|

La Cour d'assises de Thiès requiert cinq ans pour le berger Meissa Diop
Selon l’acte d’accusation, l’accusé a tendu un guet-apens à M. Sène, au moment où ce dernier se rendait aux champs.

C’était le 29 juin 2010, à Sao Kom, dans le département de Mbour. Meïssa Diop est accusé d’avoir asséné des coups de coupe-coupe à Demba Sène, à la suite d’une dispute, sur le chemin des champs.

Il alla ensuite se réfugier à Fimela, dans la région de Fatick, où il sera appréhendé et acheminé à Thiès par les éléments de la brigade de gendarmerie de Thiadiaye.

Devant la Cour d’assises, Meissa Diop a reconnu avoir asséné des coups de coupe-coupe à Demba Sène. Il dira ensuite que la victime l’a physiquement attaqué, ce qui l’a poussé à faire usage de son coupe-coupe, malgré lui.

L’avocat général a reconnu l’accusé coupable des faits qui lui sont reprochés et a requis 10 ans de travaux forcés.

L’avocat de la défense a pour sa part rejeté l’accusation portée sur son client. Il estime que ce dernier n’a ni prémédité sa réaction musclée, ni tendu un guet-apens à Demba Sène.

Il a sollicité la requalification des faits et une application bienveillante de la loi, au profit de son client.

La Cour d’assises de Thiès, après avoir délibéré, a condamné l’accusé Meïssa Diop à cinq ans de travaux forcés.

APS










Hebergeur d'image