leral.net | S'informer en temps réel

La Crei le traque pour 5 milliards F Cfa : Abdoulaye Baldé, prêt à “raack ba naaw” ; ses partisans déjà dans le maquis

Rebondissement dans l’affaire de la mise en demeure servie au maire sortant de Ziguinchor ! Et c’est le principal concerné, à savoir Abdoulaye Baldé, lui-même, qui l’a révélé. En effet, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), qui a estimé le patrimoine de l’ancien ministre d’Etat à plus de cinq milliards de F Cfa, a sommé ce dernier de justifier cette manne financière, dans un délai d’un mois.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Juillet 2014 à 13:47 | | 13 commentaire(s)|

La Crei le traque pour 5 milliards F Cfa : Abdoulaye Baldé, prêt à “raack ba naaw” ; ses partisans déjà dans le maquis
Sans quoi, c’est le placement sous mandat de dépôt, à coup sûr. Pour autant, Abdoulaye Baldé compte se battre de toutes ses forces avec les autorités sénégalaises, aussi bien sur le plan du droit que de la politique. Et s’il entend livrer une bataille épique, c’est que non seulement il estime que la Crei a surévalué sans retenue son patrimoine.

Mais aussi, elle a pris les biens de son épouse et de son cousin pour les inclure dans sa richesse. Au motif que, selon le leader de l’Union des centristes du Sénégal qui est en conférence de presse, pendant que ces lignes sont couchées, c’est un mélange de tout. En attendant, ses partisans de Ziguinchor menacent de brûler la partie Sud du Sénégal déjà en proie à une rébellion du Mouvement des forces démocratiques de Casamance vieille de plusieurs décennies. Dieu nous en préserve ! Amen.

Actusen.com

Abdoulaye Baldé: « On m’a mis en demeure pour cinq milliards…des mensonges »

Après son passage ce vendredi matin à la CREI, le maire de Ziguinchor ne rate pas la CREI. Il parle d’affabulations. Pire, de « mensonges ». « Eux-mêmes en sont conscients » dira-t-il avant de poursuivre que la CREI, estimant son patrimoine, « mes maisons, mes avoirs avant que je n’intègre le pouvoir et ma fortune à l’état actuel, les biens de ma femme, une pharmacie qu’elle avait bien avant notre mariage, une société basée à Mbour créée seulement à 18.000 euros, qu’ils ont évalués aujourd’hui à 550 millions". Calculant tout cela, ils disent qu’ils vont me mettre en demeure pour plus de cinq (5) milliards de F CFA. Ils disent avoir évalué mes maisons alors que je n’ai jamais vu le moindre contrôleur chez moi, une maison qui coûte 70 millions, ils parlent de 300 millions, une voiture qu'on m’a donnée et ils l'estiment à 65 millions".


Selon lui, « ils ont gonflé, gonflé les chiffres de telle sorte qu’ils m’ont mis en demeure pour 5 milliards de F CFA». Abdoulaye Baldé est convoqué dans un mois, précisément le 11 août à 11 heures. Entre temps, dénonçant un grave manquement à la démocratie, le leader de l’UCS de dire que ce ne «sera plus un combat juridique». A ce propos, Baldé de prévenir : « Je ne me laisserais pas faire. Je lutterais sur le plan du droit » mais aussi « sur le plan politique » car regrette-t-il, « ce n’est que de la politique. Ils veulent me mettre en mal avec les Sénégalais pour me montrer comme un voleur ».

pressafrik.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image