leral.net | S'informer en temps réel

La Crei maintient Dp Sénégal limited et Dp world Fze sous administration provisoire

Y a-t-il des non-dits dans le processus de négociation entre le Sénégal et les Emirats arabes unis? Tout en accédant à la demande de la chancellerie de retirer la mesure préventive prise à l’encontre de Dp world, les juges qui organisent la traque, ont maintenu intactes les mises sous administration provisoire de toutes les sociétés offshore supposées appartenir à Karim Wade.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Août 2013 à 12:02 | | 2 commentaire(s)|

La Crei maintient Dp Sénégal limited et Dp world Fze sous administration provisoire
Même s’il a été demandé à la commission d’instruction de lever l’administration provisoire, pour les actes courants de gestion de Dp world Dakar, les magistrats instructeurs, selon La Tribune qui donne cette information, ont décidé de maintenir la mesure judiciaire pour le reste des activités de ladite société. Les traqueurs, qui continuent de s’intéresser aux paiements et surtout à débusquer les véritables bénéficiaires économiques desdits paiements, veulent vérifier si, à son tour, Dp world Fze ne verse pas une quantité des sommes reçues aux actionnaires cachés de Dp Senegal limited. Malgré la levée de la mise sous administration provisoire de Dp world, Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite, n’est pas blanchi. En d’autres termes, selon La Tribune, les négociations entre l’Etat du Sénégal et l’Emir des Emirats Arabes Unis n’ont pas infléchi la position de la Crei qui a décidé de maintenir intacte la mise sous administration provisoire de toutes les sociétés off-shore qui gravitent autour de Dp world.

Au sujet de la mesure judiciaire prise par les juges contre Dp world, elle avait été sollicitée par le procureur spécial, Alioune Ndao, du fait de l’existence de sociétés off-shore qui détiendraient les 100% d'actions de Dp world Dakar, notamment Dp Sénégal limited. Or, selon la source de nos confrères, au cours de l’instruction ouverte par la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite, il est apparu que les dividendes générées par l’activité de Dp world Dakar étaient directement versés à Dp world Fze qui est la société mère basée à Dubaï. Celle-ci étant l’actionnaire majoritaire de Dp Senegal limited. Il est également apparu, aux yeux des mêmes juges, que le surplus des paiements viole manifestement le droit des sociétés et peut s’avérer être un paiement frauduleux au profil de Dp world Fze. Ainsi, contrairement à ce qui aurait dû se produire, les paiements devaient être effectués directement à Dp Senegal limited.



1.Posté par NIETY MBAR le 03/08/2013 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette décision des juges décrédibilise davantage le Procureur Alioune Ndao et la Ministre de la Justice qui ont ravalé ses vomissures. Quel crédit leur accorder maintenant dans la "traque". Non je pense que cette cour doit être dissoute et les choses remises à l'endroit à travers les juridictions ordinaires

2.Posté par antoien le 05/08/2013 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vraiment ses journalistes de l'APR un peu d'objectivisme , on ne peut pas durant 7ans payer des gens pour dire des contre vérité ou leur demandert de se taire ou de partir , ou payer des gens pour injurier

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image