leral.net | S'informer en temps réel

La Finance Islamique,Une Chance pour l’économie sénégalaise

A l’heure où Londres consolide sa position de capitale européenne de la Finance Islamique depuis une décennie, en autorisant l’implantation de banques islamiques dans le royaume de sa Majesté. Que Paris lui emboite le pas en institutionnalisant l’option prospective de Madame Christine Lagarde, ancienne ministre de l’économie de la France, et actuelle directrice du Fonds Monétaire International (F.M.I), que « La France puisse développer un plan réglementaire et fiscal pour l’implantation de la Finance Islamique au même titre que Londres ».A son tour, Dakar, dans une saine émulation, semble cheminer dans le sillage de ses devanciers en voguant sur les flux prometteurs de cette dynamique Industrie Financière.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Février 2013 à 02:18 | | 1 commentaire(s)|

En décidant d’accompagner l’Institut Africain de la Finance Islamique (AIIF) qui, s’apprête à organiser la 3éme édition du forum international sur la Finance Islamique à Dakar les 4 et 5 mars, sous la présidence effective du Premier Ministre Monsieur Abdoul Mbaye. L’autorité exécutive, dans un contexte socio-économique spécifique, semble vouloir créer des conditions optimales pour contribuer aux efforts de vulgarisation de l’Institut, par des initiatives politiques et institutionnelles volontaristes notamment : La finalisation du cadre légal et réglementaire pour la promotion de la Finance Islamique confiée à la Direction de la Monnaie et du Crédit. L’éventuelle émission d’un « SUKKUK » sur le marché des emprunts souverain, et l’encouragement de dispositions communautaires sous l’impulsion de la BCEAO pour un régime préférentiel de contrôle et de réglementation spécifique à la Finance Islamique.
Le ton était déjà donné lors de la Déclaration de la Politique Générale (DPG) du gouvernement durant laquelle, Monsieur le Premier Ministre déclinait sa volonté d’explorer tout le potentiel de cette Finance innovante pour un éventuel financement des secteurs de l’Agriculture, des Infrastructures et de la Micro-finance. Ce qui laisse supposer que, le brassage qu’avaient suscité Les deux précédentes éditions du Forum Internationale, entre des sommités de la Finance Islamique de la région du Golfe et d’ailleurs et les organisations publiques et privées de l’espace communautaire, avaient convaincu investisseurs et décideurs de l’existence de larges segments partenariaux qui peuvent concilier la quête de la découvert et de la connaissance de la Finance Islamique à l’immédiate appropriation de ses produits et services alternatives qui peuvent impacter substantiellement les besoins de croissance de nos économies nationales et régionales.
En suggérant que ces deux jours de rencontre puissent permettre d’abréger tout atermoiement, pour que les légitimes attentes puissent trouver des réponses efficientes, l’autorité publique invite à davantage de pragmatisme. Invite que partage amplement L’Institut de la Finance Islamique (AIIF) en trillant sur le volet les investisseurs conviés à cette 3éme édition du Forum International et en concoctant des panels au contenu exhaustif qui restituent les impératifs du moment. La palette des projets et des programmes d’envergures des pouvoirs publics ainsi celle d’organisation privées économiques locales et sous régionales restent un indicateur assez éloquent des attentes conférée à cette 3éme rencontre du 4 et 5 mars.
MOUSTAPHA DIOP (A.I.I.F)
Communication & Marketing.



1.Posté par Citoyen lambda le 25/02/2013 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La finance islamique au Senegal? Franchement, c'est beaucoup de bruit, de salive et de sueur...pour très peu de réalisations. Espérons que cette fois, c'est la bonne. Sinon, il ne faut plus nous agacer avec ces rencontres qui ne donnent aucun résultat ou impact sur nos populations. On attend pour voir...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image