Leral.net | S'informer en temps réel



La France commémore le massacre de Setif en Algérie

le 19 Avril 2015 à 16:21 | Lu 394 fois

La France commémore le massacre de Setif en Algérie
Une première dans l'histoire des relations entre l'ancienne métropole française et l'Algérie ! En ce jour-anniversaire du massacre de milliers d'Algériens survenu le 8 mai 1945 par des policiers, militaires et milices de colons français, la France a daigné envoyer son secrétaire d'Etat chargé des anciens Combattants et de la Mémoire en Algérie, précisément à Setif qui a été le théâtre du drame. Quarante cinq mille (45 000) Algériens furent tués ce jour-là, selon la mémoire collective en Algérie, pour avoir osé défilé, le drapeau algérien à la main, alors que l'ancienne métropole fêtait la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie. Jour qui a marqué le début des guerres d'indépendance. Le secrétaire d'État français chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Jean-Marc Todeschini, a ainsi rendu hommage, à Setif, aux victimes algériennes, déposant une gerbe de fleurs sur le mausolée de Saal Bouzid, première victime de la répression sanglante du 8 mai 1948. Selon le premier responsable gouvernemental français à se rendre à la commémoration de cet événement sanglant, il s'agit là, pour la France, suivant la promesse faite par François Hollande devant le Parlement algérien en décembre 2012, d'adopter une " démarche d'amitié " envers l'ancienne colonie algérienne et de reconnaître " les souffrances infligées au peuple algérien " à Setif, Guelma et Kherrata, souffrances encore fortement présentes dans la conscience collective des Algériens.