leral.net | S'informer en temps réel

La Gambie ferme sa frontière avec le Sénégal

Les transporteurs de Ziguinchor (Sud) qui ignorent les motifs qui ont poussé les autorités gambiennes à fermer la frontière entre les deux pays et demandent au gouvernement sénégalais de construire la route Saré Alkaly-Koungheul, pour résoudre définitivement le problème de la traversée de la Gambie.


Rédigé par leral.net le Dimanche 20 Avril 2014 à 14:02 | | 0 commentaire(s)|

La Gambie ferme sa frontière avec le Sénégal
La frontière avec la Gambie a été fermée depuis samedi sur ordre des autorités de Banjul, selon plusieurs sources.

Ce dimanche, à la gare routière de Ziguinchor, c’est l’ambiance quotidienne avec des passagers qui s’affairent à acheter leurs tickets de voyage.

Au niveau du pavillon réservé aux véhicules ''sept places'', le gérant El Hadji Touré dit ignorer les raisons qui ont poussé les autorités gambiennes à fermer la frontière.

Les transporteurs, dit-il, sont à l’écoute des autorités sénégalaises pour être édifiés sur la fermeture de la frontière par la Gambie.

Selon lui, le rythme des départs a chuté en passant de 40 à 13 véhicules qui empruntent la transgambienne. Il a précisé que les passagers venant de la région naturelle de la Casamance descendent au niveau des postes frontaliers de Sénoba et de Séléty.

Pour le contournement de la transgambienne par la Tambacounda, deux véhicules ont pu embarquer des passagers à destination de Dakar, a-t-il informé. Le prix est passé de 9.500 francs à 17.000 francs pour rallier la capitale sénégalaise par Tambacounda.

‘’Nous ne pouvons pas dire que la baisse de la fréquentation est liée à la fermeture de la frontière par la Gambie ou à la célébration de la fête de Pâques par la communauté chrétienne. L’un dans l’autre, nous sommes vraiment inquiets par cette situation’’ a-t-il dit.

Les passagers ont déserté les bus en partance de Dakar par Tambacounda. Un bus garé sur les lieux n’arrive pas à faire le plein, au grand dam des transporteurs et autres rabatteurs de la gare routière.

El Hadji Mané, un rabatteur, a confié que des passagers ont rebroussé chemin quand on leur a informé que les tarifs ont augmenté en raison du contournement de la transgambienne (7.000 à 10.000 francs).

Papis Touré, le président de la gare routière de Ziguinchor a expliqué que les transporteurs sénégalais qui empruntent la transgambienne ont été informés de la fermeture de la frontière samedi aux environs de 11h.

‘’Nous ignorons les motifs. Nous avons demandé aux gambiens qui nous ont informé que c’est une décision venant du président de la République de Gambie, Yaya Jammeh’’ a-t-il confié.

Selon lui, depuis que l’arrêté du président gambien est entré en vigueur, aucun véhicule sénégalais n’a franchi la frontière entre les deux pays.

Il a précisé que l’interdiction est toujours de mise, obligeant les transporteurs sénégalais soit à s’arrêter aux postes frontaliers, soit à contourner la Gambie par Tambacounda.

‘’Nous demandons au président Macky Sall d’ouvrir la route qui mène de Saré Alkaly à Koungheul, sans passer par la Gambie. Si on construit cette route longue de 130 kms, la Casamance est totalement désenclavée’’ a plaidé le président de la gare routière de Ziguinchor.

Papis Touré a confié que la distance Ziguinchor-Dakar en passant par Saré Alkaly et Koungheul est longue de 500 kms, soit 50 kms de plus en empruntant la transgambienne (450 kms).

APS






Hebergeur d'image