Leral.net | S'informer en temps réel



La Mannschaft réveille la fierté allemande

le 26 Juin 2012 à 12:00 | Lu 866 fois

Le football est en train de devenir la parabole de l'exemplarité de l'Allemagne dans la lutte contre la crise européenne


La Mannschaft réveille la fierté allemande
La fièvre patriotique noir-rouge-or ne cesse de monter outre-Rhin depuis le début de l'Euro 2012. Le drapeau allemand s'affiche partout: sur les rétroviseurs des voitures, aux fenêtres, sur les devantures des magasins et aux frontons des maisons, peinturluré sur les visages ou drapés autour des supporteurs étourdis par la bière et l'ivresse de la victoire.

La politique s'est inévitablement invitée dans la compétition, alors que la première économie européenne tient à bout de bras les pays du sud de la zone euro. Après avoir sorti la Grèce, l'Allemagne devra encore éliminer l'Italie et l'Espagne ou le Portugal pour prétendre au titre.

Le visage d'Angela Merkel déformé par les hurlements de joie s'étale à la une des médias au lendemain de chaque match. Ce n'est pas un hasard si la chancelière allemande est devenue la mascotte de la Mannschaft. «Mutti» adore le football et l'équipe nationale. Depuis le début de l'Euro, elle s'est déjà rendue dans le camp d'entraînement de la National Mannschaft. Après la victoire 4-2 sur la Grèce, la chancelière est allée féliciter les joueurs dans les vestiaires. Un cliché la montre aux côtés du meneur de jeu, Mesut Özil, torse nu.

À chaque sommet portant sur l'avenir de la zone euro, Merkel est décrite par les médias comme résistant seule contre tous pour défendre les intérêts allemands. Pour l'Euro 2012, la presse allemande mélange allègrement football, économie et politique, avec une chancelière érigée en modèle pour la Mannschaft avant le quart de finale contre la Grèce. «Aujourd'hui à 20 h 45, il y a un cours de rattrapage pour les Grecs sur l'euro. Les garçons, jouez-la comme la chancelière: dur mais juste!», s'exclamait vendredi le tabloïd berlinois BZ, qui offre à ses lecteurs un poster de l'équipe d'Allemagne avec les visages des onze joueurs remplacés par celui d'Angela Merkel avec différentes expressions.

«Patriotisme éclairé»
«Nous allons régler nos comptes» avec l'Italie, jeudi lors des demi-finales, prévient le quotidien Bild, qui avait déjà titré sur la «faillite sportive grecque». «Plus personne ne peut nous arrêter», prévient le journal, aussi sûr des qualités de l'équipe nationale que les Allemands sont certains des vertus de leur discipline budgétaire pour l'Europe. Depuis la Coupe du monde de 2006, organisée par leur pays, les Allemands vivent un véritable «coming out» patriotique tous les deux ans, à l'occasion de la Coupe d'Europe ou du Mondial. Depuis la Seconde Guerre mondiale, le sentiment de fierté nationale était totalement tabou outre-Rhin, car apparenté à une forme de nationalisme malsain. Les Allemands cachaient leur drapeau par crainte d'être stigmatisés. «Depuis que les médias ont salué ce comportement comme une forme de normalisation de leur nation, les Allemands se sont mis à massivement agiter leur drapeau», explique la sociologue Dagmar Scheldiwy.

Mais ce patriotisme sportif un peu débridé irrite de nombreux Allemands. Notamment au sein de l'extrême gauche et chez les écologistes, qui ont imprimé des autocollants jaunes frappés du slogan «Patriotisme? Nein Danke», avec un drapeau barré, sur le modèle de leur sigle dans le combat antinucléaire. Les militants Verts rejettent le «sentiment national» et «l'amour de la patrie».

«Au contraire, nous avons beaucoup de raisons d'être fiers de notre patrie, expliquent les députés conservateurs Philipp Missfelder et Dorothee Bär. L'Allemagne est admirée partout dans le monde pour ses succès dans les domaines économique, culturel, social ou politique. Nous sommes pour un patriotisme éclairé qui se démarque clairement des dérives nationalistes.»

Pour eux, comme pour une écrasante majorité d'Allemands, chaque victoire footballistique est une occasion de célébrer dans la liesse la «nation noir-rouge-or».


Par Patrick Saint-Paul


1.Posté par schwarzeraal le 26/06/2012 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le contribuable est fier de son equipe.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site