leral.net | S'informer en temps réel

La Mauritanie restitue 180 moteurs hors-bords et 150 pirogues aux pêcheurs sénégalais

Les autorités mauritaniennes ont restitué 180 moteurs hors-bords et 150 pirogues aux pêcheurs sénégalais, représentant le matériel saisi depuis 2009, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Ndiago, en Mauritanie. Le ministre sénégalais de la Pêche et des Affaires maritimes en a profité pour exhorter les pêcheurs à respecter les lois mauritaniennes.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Décembre 2013 à 16:27 | | 1 commentaire(s)|

 La Mauritanie restitue 180 moteurs hors-bords et 150 pirogues aux pêcheurs sénégalais
Le matériel des pêcheurs sénégalais saisi depuis 2009 par les autorités mauritaniennes a été restitué aux pêcheurs de Guet-Ndar au cours d'une cérémonie officielle qui s'est déroulée à Ndiago, en Mauritanie (située à quelques encablures de Gokhou-Mbathie Saint-Louis). Il s'agit de 180 moteurs hors-bords et de 150 pirogues appartenant aux pêcheurs de la Langue de Barbarie, saisis depuis quatre ans, par les garde-côtes mauritaniens. La cérémonie de restitution s’est déroulée en présence du ministre de la Pêche et des Affaires maritimes, Haïdar el Aly, de son homologue mauritanien, de l'ambassadeur du Sénégal à Nouakchott, du gouverneur de Saint-Louis, Ibrahima Sakho et de plusieurs autres autorités administratives des deux pays.

Au terme de la cérémonie, le ministre Haïdar el Aly a tenu un point de presse à la gouvernance pour se réjouir, au nom du chef de l'Etat et de l'ensemble du gouvernement sénégalais, de l'accueil chaleureux et mémorable que les autorités mauritaniennes ont réservé à la délégation sénégalaise, mais aussi de la coopération entre les deux pays voisins. Une coopération qui est au beau fixe et qui a permis, selon le ministre, de discuter et de s'entretenir sur l'épineux problème de renouvellement des licences de pêche octroyées régulièrement par les Mauritaniens aux pêcheurs sénégalais, qui devaient expirer hier à 01 heure du matin.

Le ministre mauritanien de la Pêche et ses collaborateurs, à en croire Haïdar el Aly, se sont engagés à accorder aux pêcheurs sénégalais un délai supplémentaire d'une semaine en vue de leur permettre de délivrer de nouvelles licences de pêche. Le ministre sénégalais a précisé que les autorités mauritaniennes leur ont expliqué le système très performant de surveillance de la zone maritime, favorable au repos biologique des espèces pélagiques. Il a surtout exhorté les pêcheurs sénégalais à respecter scrupuleusement les lois mauritaniennes en pêche maritime. Haïdar el Aly a insisté sur la nécessité de loger une unité de la marine sénégalaise à l'Anam pour une meilleure surveillance de des côtes et de la zone maritime sénégalaise.



1.Posté par pseudo le 12/12/2013 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitations Monsieur Haidar et merci à la Mauritanie.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image