leral.net | S'informer en temps réel

La Présidente de l'OFNAC à ses détracteurs : "Si je révélais le tiers de ce que je sais, le Sénégal allait sauter"


Rédigé par leral.net le Dimanche 28 Décembre 2014 à 18:00 | | 6 commentaire(s)|

La Présidente de l'OFNAC à ses détracteurs : "Si je révélais le tiers de ce que je sais, le Sénégal allait sauter"
Aux autorités qui justifient dans la presse sous le couvert de l’anonymat leur refus de déclarer leur patrimoine par sa propension à balancer des secrets, Nafi Ngom Keïta dit ceci : "si je révélais le tiers de ce que je sais, le Sénégal allait sauter". Jurant sur tous les Saints d’être le contraire de ce qui est raconté, elle martèle : "je vais mourir avec ce que je sais". Mieux indique-t-elle : "mes enfants ne savent pas ce que je sais, mon mari ne le savait pas jusqu’à sa mort".
Elle annonce toutefois qu’elle va écrire ses mémoires, non pas pour faire tomber la République. "Je ne vais pas m’étendre outre mesure sur ce que je sais, mais je vais écrire pour apprendre aux jeunes générations le long chemin d’un vérificateur", dit-elle.

Nafi Ngom Keïta a aussi révélé qu'un ministre qui l’a réveillée à minuit et demi pour montrer son opposition à la loi relative à la déclaration de patrimoine, et un autre a appelé ses collaborateurs pour avancer des propos qui ne l’honorent pas. "Les Sénégalais veulent partout prévaloir le "masla" à la place de la loi. Cela ne passe pas avec moi", avertit-elle.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image