leral.net | S'informer en temps réel

La République reste et demeure ! Par Abdou Latif Coulibaly

Les propos prêtés à l'opposant éternel, ayant pourtant exercé pour un temps, les fonctions les plus éminentes de la République, dénotent de la part de son auteur une angoisse due à des facteurs largement connus par le Peuple sénégalais. Il ne nous parait pas utile d'en faire état. Il nous semble toutefois nécessaire pour l'intérêt de la démocratie de faire certaines précisions utiles.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Mai 2014 à 23:17 | | 25 commentaire(s)|

La République reste et demeure ! Par Abdou Latif Coulibaly
En effet, dire en 2014, 54 ans après notre indépendance, que prononcer un seul mot suffirait à renverser le régime en place, démocratiquement élu, relève de la pure fiction et d'une irresponsabilité stérile et démesurée. On attend autre chose d'un ancien Président de la République qui porte maladroitement son statut et jette par endroits le doute sur son vécu et sur sa posture d'homme d'Etat.

Rappelons, même si cela coule de source, que le Sénégal dispose d'Institutions solides, raffermies et fortement engagées dans la sauvegarde de notre chère République et des valeurs cardinales qui la fondent. L'armée nationale fait incontestablement partie de ce lot !

Les insinuations d'un opposant en fin carrière politique qui refuse, en dépit des contingences de la nature et la réalité politique qui le rappellent à l'ordre, à chaque instant, n'y changeront rien.

Les Institutions qui assurent notamment les missions de défense et de sécurité, s'attèleront toujours et exclusivement à cette noble tâche sans faiblesse aucune. Ce n'est pas un vain mot, quand on dit que l'armée nationale est une armée républicaine.

Toute forme de tentative verbale ou autre tendant à distraire celle-ci ne sera qu'une perte de temps pour son auteur. Ce qui est tenté à cet effet par l'ancien président de la République renseigne et alerte nos concitoyens sur son état psychique.

C'est le Général de Gaule qui disait que la vieillesse est un véritable naufrage. Elle l'est encore davantage pour ceux qui refusent de l'admettre.

Certains complices qui l'aident dans la presse à entretenir son utopie, ces théoriciens en mal d'inspiration, s'évertuant à donner corps à un ce fantasme sans nom, perdent également leur temps.

Ceux-là participent, peut-être même à leur insu, d'une entreprise vaine de déstabilisation de nos institutions. Vivre dans une société en toute bonne conscience, requiert un esprit de responsabilité envers le bien commun le plus cher, à savoir l'ordre républicain.

Cet ordre déjà ancien, demeurera une valeur cardinale dans notre République sur laquelle veilleront jalousement tous les démocrates authentiques et les patriotes sincères, n'en déplaise aux marchands d'illusions, ayant du temps à perdre.

Pour conclure, nous rappelons que les contentieux judiciaires, ont pour cadres de règlement, les Cours et Tribunaux et pas ailleurs ! Ceux-ci n'infléchiront pas leurs positions, ne les durciront pas, ne renonceront pas non plus à leurs responsabilités, parce que certains tentent de les mettre à des pressions indues. Qu'on se le tienne pour dit !

Abdou Latif Coulibaly, Ministre Porte-parole du Gouvernement






Hebergeur d'image