leral.net | S'informer en temps réel

La Une des journaux du 14 novembre 2015 : Les révélations sur la libération de Karim Wade et le match des « Lions » au menu


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Novembre 2016 à 11:15 | | 0 commentaire(s)|

A la une de "WalfQuotidien", Karim Wade en exil forcé à Doha, l’histoire secrète de sa libération. Selon le journal, la thèse du deal se confirme avec des questions restées sans réponse. A savoir comment Karim Wade a-t-il rejoint le Qatar le 24 juin dernier après sa sortie de prison ?

Qu’a-t-il négocié ? Ou encore quand va-t-il rentrer ? Le sujet est à la une de "Direct Info" qui titre affaire Karim Wade, les secrets d’une libération. Avec en filigrane cette interrogation, grâce ou exil forcé ? Le journal revient sur les clauses secrètes de cette libération et renseigne que ses trois filles sont à Doha au Qatar. "24 Heures" écrit que le PDS en perte de vitesse, Karim Wade est-il la solution ou le problème, s’interroge le journal, soulignant par ailleurs que la formation libérale est aujourd’hui en chute libre depuis la perte du pouvoir.

Autre sujet politique, à la une de "Rewmi Quotidien" la protection des responsables politiques, ou « l’immunité politique » plus forte que l’immunité parlementaire. Prenant pour exemple la levée de l’immunité parlementaire du député Barthélémy Dias, soupçonné dans l’affaire de meurtre dans l’affaire Ndiaga Diouf, le journal estime que cela confirmé une réalité très tenace au Sénégal. 24 Heures, évoque les visites accentuées de ses autorités au Sénégal et s’interroge, qu’est-ce qui fait courir la France ?

Vives tensions à Saint-Louis, indique "Rewmi Quotidien" deux mosquées démolies, la gendarmerie incendiée. Sur ce sujet, "Le Quotidien" à sa une titre, saccage d’une école et d’un poste de gendarmerie, folie à guet-Ndar. Le journal écrit que les vandales protestaient contre la démolition de deux mosquées. Journée noire à Saint-Louis, des Guet-Ndariens brûlent une gendarmerie et une école, titre "Le Populaire". "Enquête" rapporte des arrestations et des policiers blessés lors des manifestations contre la destruction des deux mosquées à Saint-Louis.

"Rewmi Quotidien" écrit que les jeunes chefs religieux baissent les armes lors de la visite du Président Macky Sall après avoir menacé dans un premier temps de perturber cette venue à Touba.

Dans la course à la présidence de la commission de l’Union Africaine, le commando de Macky pour défendre Bathily, titre à sa une L’Observateur, renseignant que des missions vont être envoyées à travers l’Afrique pour une campagne, un avion mis à la disposition de Bathily. Toutefois, le politologue Babacar Justib Ndiaye prévient dans ce journal que la candidature de Bathily se heurtera aux tirs groupés d’Alger, Nouakchott et Prétoriat.

L’Observateur reprend une interview de Youssou Ndour avec Le Monde dans laquelle, l’artiste révoque sa rencontre avec Mandela et exprime ses attentes par rapport au Président élu des Etats-Unis, Donald Trump. "Libération" parle dans cet entretien de Youssou Ndour à cœur ouvert qui évoque son enfance, ses débuts, Wade, Macky…

Enquête consacre sa une à un dossier sur l’aviculture et titre le grand boom. Le journal explique qu’entre 2000 et 2013, le chiffre d’affaires du sous-secteur avicole a connu une hausse de 179% et la production de poulets est passée de 6 millions en 2005 à 30 millions en 2015. Cependant, les acteurs du secteur redoutent l’entrée en vigueur des APE ET l’ouverture au marché européen. Autre sujet évoqué par "Libération" à sa Une, ce sont des arrestations tous azimuts, la DIC « nettoie » le café de Rome, avec 10 employés placés en garde de vue pour détournement de recettes journalières.

En football, match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la coupe du monde 2018, 24 Heures à sa une titre, Afrique du Sud-Sénégal (2-1), le début des incertitudes. Parlant de scenarii étranges, le journal écrit que bourdes d’arbitrages et défaut de concentration ont marqué cette rencontre de la poule D. "Enquête" soutient que le récidiviste arbitre ghanéen sévit contre les « Lions ».

Le journal explique que dans la tourmente depuis le pénalty inexistant accordé à l’Afrique du Sud face au Sénégal, l’arbitre Joseph Lamptey n’en est malheureusement pas à son coup d’essai. "Le Quotidien" écrit que battus à Polokwane, les « Lions » ont été freinés par les Bafana-Bafana et l’arbitre. Constat amer de "L’Observateur", l’arbitre bouffe du « Lion ». Et d’ailleurs, "Le Populaire" à sa une écrit que les « Lions » ont été braqués par un ghanéen. Selon le journal, homme du match, l’arbitre ghanéen a fait perdre le Sénégal face à l’Afrique du Sud en inventant un pénalty.

Le journal renseigne également que coutumier des faits, l’arbitre avait déjà été suspendu deux ans par la CAF en 2010. Pénalisés par l’arbitrage contre l’Afrique du Sud, les « Lions » pleurent sur leur sort, titre "WalfQuotidien". Conclusion, l’arbitre gagne le match, résume ainsi Libération.

Le Sénégal, renseigne par ailleurs 24 Heures, va déposer un recours à la CAF et à la FIFA contre l’arbitrage. Et avec cette défaite, c’est la fin de l’invincibilité du Sénégal, version Aliou Cissé. Toutefois, le coach des « Lions » Aliou Cissé dit qu’il ne faut pas rejeter tout sur la faute de l’arbitre et pointe du doigt certaines insuffisances de ses joueurs. Précisément, dans "Le Populaire", il déclare, « on n’a pas su faire ce qu’on devait faire ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image