leral.net | S'informer en temps réel

La Une des journaux du 3 novembre 2016 : La procédure pour la levée de l’immunité parlementaire de Barthélémy Dias mise en exergue


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Novembre 2016 à 09:43 | | 0 commentaire(s)|


En vue de la levée de l’immunité parlementaire de Barthélémy Dias, le compte à rebours a commencé, titre "Enquête". "La Tribune" titre à sa une, 11 députés pour le conduire au tribunal et cette interrogation, Bath déjà condamné ?

Le journal expliquant que l’Assemblée Nationale qui est composée en majorité de députés hostiles au maire de Mermoz, a mis hier en place la commission ad-hoc pour la levée de son immunité parlementaire et sa traduction devant une juridiction de jugements pour coups mortels.

La commission composée de 11 membres dont plus de la moitié vient de Benno va à coup sûr lever l’immunité de Dias-fils. "L’AS" écrit qu’en vue de la levée de l’immunité parlementaire du député maire de Sacré-Cœur, les 11 juges de Barthélémy Dias ont été installés. "Le Quotidien" ajoute que pour la levée de son immunité parlementaire, Barthélémy Dias fera face au tribunal de ses pairs le 11 novembre prochain.

Sur ce dossier "L’Observateur" parle de la mise sur pied de la commission ad hoc et de compromis politique.Toutefois, "Walf Quotidien" constate à sa une que la réouverture du dossier de Barthélémy Dias constitue une patate chaude pour le pouvoir et retient que Barthélémy Dias prévient contre tout complot politique. Mieux, à la une du journal Le Populaire, il déclare concernant la levée de son immunité parlementaire, « je ne suis pas disposé à participer à un complot ».
En politique, malaise et crise profonde au sein de « Manko Wattu Sénégal », titre à sa une "Direct Info" qui évoque les engagements violés. Le journal constate qu’un mois après sa mise sur pied, la coalition patauge dans une mare de contradictions. A l’origine de ce malaise, un code de conduite violé, dénoncé par certains membres de la structure.
Pendant ce temps, "Le Quotidien" suite à la sortie du chef de l’Etat, parle à sa une des leçons de Macky à ses opposants. Soutenant notamment que l’organisation n’a pas de proposition particulière ou encore que cela aurait été grave qu’elle soit dans le cœur des Sénégalais.
Dans le domaine de la justice, "l’AS", à sa une parle du nouveau statut des magistrats et des modifications sur la Cour Suprême et titre à sa une révolte en vue avec l’union des magistrats du Sénégal qui est sur le point de guerre. Les négociations bloquées, écrit "La Tribune", le SYTJUST décrète trois jours de grève. "Walf Quotidien" ajoute qu’avec la grève de trois jours dans la justice, le SYTJUST paralyse encore l’appareil judiciaire.
L’observateur à sa une, titre, seconde mi-temps de la mutinerie du 20 septembre 2016, la révolte des détenus blessés de Reubeuss. Ces derniers observent une grève de la faim au Pavillon Spécial.
Libération écrit que concernant le meurtre présumé d’un taximan, Ousseynou Diop roule vers la chambre criminelle.
Sur ce sujet, "Enquête" traite un dossier en profondeur sur le port d’armes au Sénégal titré les vérités de la gâchette. Le journal écrit que les principaux points d’approvisionnement en armes sont le marché Ocas de Touba, Médina Gounass ou encore Diaobé. Le journal renseigne aussi que 1000 permis de détention et de port d’armes ont été délivrés en 2016
Pour l’inauguration de la deuxième centrale solaire, le Président Macky Sall se rend aujourd’hui à Malicounda, renseigne "l’AS". "Enquête" parle d’un autre pas vers le mix énergétique avec cette acquisition.
A la une de La Tribune, exploitation du gaz, sa filiale sénégalaise immatriculée dans un paradis fiscal, la société Fortesa gaze dans les îles Caïman.
Un dossier sur la circulation à Dakar dans La Tribune ou quand les taximen dictent leur loi. Dans le domaine du transport toujours, "l’Observateur" fait un focus sur la vétusté du parc automobile avec les cars rapides et les véhicules importés qui étouffent Dakar.
En sport, l’équipe nationale de football a trouvé un équipementier, informe Libération qui renseigne que Romai Sports va habiller les Lions pour deux ans.

Source: Leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image