leral.net | S'informer en temps réel

La Une des journaux du vendredi 4 novembre 2016: Diversité de titres


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Novembre 2016 à 09:56 | | 0 commentaire(s)|

"Le Populaire" à sa une titre Macky Sall parle de son Sénégal et qui s’exclame « rewmi mi ngi dox… ci daw la jëm » ou le pays marche, accélère et va décoller. Le journal précise que Le Président de la république a fait cette déclaration lors de l’inauguration de la centrale solaire de Malicounda. Enquête écrit qu’avec l’inauguration de la centrale de Malicounda, c’est 20 MW de plus pour la SENELEC.
Pour sa part, "WalfQuotidien" à sa une titre, attaques contre ses adversaires, l’opposition descend Macky en flammes. « Son discours est discourtois et enfantin » selon Babacar Gaye, « Macky Sall est en train de dormir mais le réveil sera brutal », dixit Assane Bâ, « il s’active plutôt à caser ses alliés », poursuit Abdoul Mbaye.
Le Président de la république, justement est à la une de Direct Info qui écrit que Macky Sall attendu à Touba, visite à haut risque.
Meurtrier du taximan Ibrahima Samb, Ousseynou Diop à la station de Reubeuss, renseigne Le Quotidien. Le bourreau du taximan inculpé pour assassinat, Ousseynou Diop a passé sa première nuit en prison, écrit Le Populaire. WalfQuotidien"" soutient également que dans l’affaire du taximan fusillé, Ousseynou Diop attérit à Reubeuss. "Direct Info" braque ses projecteurs sur la maison d’arrêt de Reubeuss et évoque des détenus qui menacent de se suicider.
Un drame à Djeddah Thiaroye Kaw, à Pikineoù pour une cigarette, un nommé « Dof »tue Khadim Ly, renseigne Le Populaire. Le Quotidien ajoute que pour une cigarette refusée Barry Kounta éteint la vie de son ami. "L’Observateur" souligne que pour un mégot de cigarette, il tue Khadim.
"Enquête" titre à sa une, guerre de leadership au parti socialiste, les hommes du « Président ». Le journal présente ainsi Aïda Sow Diawara, Abdoulaye Wilane, Serigne Mbaye Thiam, Me Moussa Bocar Thiam, Aminata Mbengue Ndiaye ou encore Mor Diop, ces figures sur qui Tanor peut compter. De son côté, "l’Observateur" évoque les anciens routiers alliés du Président Sall en parlant de ces anciens politiques qui encerclent le « Macky ». Le journal écrit que, hier, ils étaient là, aujourd’hui encore, ils sont toujours là. Ils ont pour nom Moustapha Niass, Ousmane Tanor Dieng, Adoulaye Bathily, Amath Dansokho et Djibo Leïti Kâ. A la une de "24 Heures", une entrevue avec le responsable APR à Guédiawaye et ancien DG de l’ANEJ Abdou Khafor Touré qui, écrit le journal vide son sac. Il déclare notamment que « Macky doit accélérer les réalisations, l’opposition n’est pas une menace, le PDS doit faire sa mue » ou encore ce qu’il pense d’Aliou Sall.
"Walfquotidien" écrit qu’accusé d’être financé par des lobbies, Malick Gakou porte plainte contre le dircab de Niasse. Le Quotidien à sa une, titre, Gakou porte plainte contre Bouna Seck et raille Niasse en déclarant notamment que « ce ne sera pas comme l’affaire des 6 milliards de la SONCOS ».
Concernant la mise en place du HCCT, "Le Quotidien" renseigne que pour non-respect de la parité, le décret de Macky est attaqué en justice.
Des révélations à la une de "Libération" qui parle de sociétés-écran, montages au Panama, liaisons dangereuses de l’ex DG et titre sur les origines de Senhuile-Senethanol. Le journal fait des révélations sur les actionnaires Sénégalais cachés, ainsi que sur la face sombre d’ABE international, un des actionnaires du début du projet. Autres révélations à la une de "L’Observateur", nouveaux tarifs de manutention de conteneurs, magouilles au port de Dakar. Le journal expliquant que des armateurs étrangers imposent leurs propres prix aux opérateurs économiques Sénégalais et que saisis par le directeur du commerce intérieur, ils déchirent la note de l’autorité. Le journal relève que la direction du port est incapable d’intervenir dans l’affaire. Et pendant ce temps, la Côte d’Ivoire,le Togo et le Ghana refusent la forfaiture.
Selon "WalfQuotidien", au sujet de la transparence dans les industries extractives, la Banque Mondiale tance le Sénégal.
En musique, sortie de l’album international de l’artiste Youssou Ndour « Africa Rekk », "Enquête" rapporte que le chanteur parle dans cette production, de « l’autre image que je veux montrer du continent ».

Source: Leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image