leral.net | S'informer en temps réel

La Une des quotidiens du mardi 15 novembre 2016 : Grogne des magistrats


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Novembre 2016 à 09:27 | | 0 commentaire(s)|

Sur ce sujet, "Le Quotidien" à sa une titre, projet de loi sur la Cour suprême, l’UMS alourdit la peine. Le journal soutient que les magistrats veulent un retrait immédiat et sans condition du texte. L’AS écrit que suite à la nomination pour six ans de Badio Camara à la présidence de la Cour Suprême, les magistrats déchirent le texte.

Le journal précise qu’ils rejettent à l’unanimité le texte et disent non à la modification de la loi organique sur la Cour Suprême. "WalfQuotidien" relève que lors de la réunion du comité de juridiction de la Cour Suprême, Badio Camara a été mis en minorité par ses pairs.

Le journal explique que 25 hauts magistrats sur trente disent niet au projet de loi devant prolonger son mandat. A la Cour Suprême, les hauts magistrats sonnent la rébellion, souligne "le Témoin" quotidien. Dans le débat sur le statut de la Cour Suprême, les magistrats se radicalisent, note "La Tribune". En résumé, au sujet du projet de loi organique sur la Cour Suprême, les magistrats exigent le retrait du texte, rapporte "L’Observateur".

Contre les conditions d’obtention de la carte d’identité et de la carte d’électeur, la coalition de l’opposition FPDR appelle à des manifestations de rue, écrit "Le Quotidien". Le PDS et ses alliés, précise le journal soupçonnent le parti au pouvoir de fraude dans l’établissement des cartes d’identité et d’électeurs.

La Tribune indique que pour des élections honnêtes et sincères, le FPDR veut intensifier la lutte. Enquête écrit qu’en prévision des élections législatives de 2017 et de la présidentielle de 2019, le FPDR est sur le pied de guerre et entend mobiliser les Sénégalais pour l’organisation d’élections honnêtes et sincères.

"WalfQuotidien" s’intéresse aux déplacements du Président de la République et titre à sa une, voyages tous azimuts du chef de l’Etat, Macky, un Président en l’air. Le journal souligne qu’il passe le plus clair de son temps hors du territoire national.

Dans le même sillage, "le Témoin" Quotidien à sa une, titre, diplomatie du maintien de la paix, les performances onusiennes du Sénégal. Le journal indique qu’en plus d’être le 7é mondial et le 3é africain contributeur de troupes aux opérations de maintien de la paix, le Sénégal est aussi le pays dont les contingents contiennent le plus de femmes.

"La Tribune" titre à sa une, polémique autour de sa libération, le silence coupable de Karim alors que les circonstances de sa libération demeurent encore floues. Le journal retient que Jeune Afrique a fait des révélations sur ce que tout le monde savait déjà, et qu’il y avait évidemment deal. Sur le même sujet, "Enquête" à sa une, titre, polémique sur la libération de Karim, des paroles et des actes. Grâce présidentielle pour le porte-parole du gouvernement Seydou Gueye, exil forcé selon le PDS et deal international aux yeux de Idrissa Seck, résume le journal.

Opération anti-terroriste de la Police, un présumé djihadiste intercepté à Rufisque, titre à sa une "Le Populaire", qui explique que le nommé Abou Zoubaïb était recherché depuis un mois par les services de sécurité. Il a finalement été arrêté ce samedi et transféré à la cellule anti-terroriste de la DIC.

Le journal explique qu’il a été trouvé chez lui ses vidéos dans un camp d’entraînement djihadiste ainsi que des puces de téléphones libyenne, nigérienne et burkinabé.

Et puis, "Le Populaire" écrit qu’au sujet de la pénurie de sucre sur le marché, la CSS (compagnie sucrière sénégalaise) dément et accuse les grossistes. Les responsables de la compagnie disent que le bruit est entretenu par des acteurs qui ont envie de saborder le marché.

"Direct Info" à sa une dénonce avec ce titre le MAESE (ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur) et ses pratiques claniques et discriminatoires. Le journal explique que Mankeur Ndiaye convie « sa pressé » dans un hôtel de la place. Il a en effet convié des patrons de presse, des éditorialistes et des analystes à une rencontre sur le rôle et la place du Sénégal à l’ONU.

Mais là où le bât blesse, c’est que le ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a trié sur le volet les professionnels des médias qui ont participé à cette rencontre. Ainsi donc, "Direct Info" soutient que le CORED est interpellé.
Diplomatie encore, "L’Observateur" à sa une titre, relations sénégalo-turques, fritures sur la ligne Dakar-Ankara. Le journal explique que le Président Macky Sall engage le bras de fer avec son homologue turc Erdogan.

A l’origine l’affaire Fetulah Gulen mis en cause dans une tentative de coup d’Etat en Turquie et dont les dirigeants turcs exigent la fermeture de ses écoles Yavuz Sélim à Dakar. Une requête refusée par le Sénégal. Conséquence, écrit le journal, la Turquie bloque le partenariat Air Sénégal SA-Turkish Airlines.

A la une de "l’AS", élection de Donald Trump, gouvernance de Macky, PSE, la leçon magistrale du Professeur Mamadou Diouf. En entrevue avec ce journal, l’historien soutient que le pôle de Diamniadio, ce n’est pas un pôle, parce que c’est une continuité de Dakar ou encore que la seule manière pour le PS de survivre à sa crise, c’est d’organiser un congrès.

En sport, retour sur le dernier match des « Lions », comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2018, "Walfquotidien" revient sur le choix des hommes et le système de jeu jugé pas convaincant et évoque ces errements du coach Aliou Cissé qui ont coûté cher aux « Lions ». De son côté, "Enquête" revient sur le débat sur les relations du Sénégal avec les arbitres Africains, une cohabitation à charge. Le journal fait ainsi un petit rappel des évènements similaires aux erreurs d’arbitrages de samedi dernier vécues par les « Lions ».

Source: Leral






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image