leral.net | S'informer en temps réel

La bamboula de l’APR à New York ! Ou va notre République ? (Rewmi-Usa)


Rédigé par leral.net le Vendredi 20 Mars 2015 à 14:44 | | 2 commentaire(s)|

La bamboula de l’APR à New York ! Ou va notre République ? (Rewmi-Usa)
Pour qui clamait une gouvernance sobre et vertueuse, c’est plutôt une gouvernance folklorique et choquante que nous sert le Président Macky Sall.

Le méga-meeting du 12 Mars dernier organisé par la section de l’APR de Manhattan le corrobore amplement. De l’entrée du nouveau Consul Général du Sénégal à New York (accueilli par des louanges de griottes et troubadours- chasseurs de primes), à l’apparition de Mimi Touré, escortée par des femmes hystériques, tout y passa! On se croirait à une cérémonie familiale au Sénégal où, amis, griots de la famille et voisins viennent féliciter un des leurs pour un mariage ou un baptême.

Qu’est-ce que l’APR avait-elle à fêter à New York? D’être le parti politique au pouvoir depuis 3 ans sans être en mesure de hisser le taux de croissance même à 5 % ? Un parti au pouvoir incapable de mettre en place une politique économique et sociale cohérente?

Que de la cacophonie! L’APR disait faire, durant ce meeting, une présentation du PSE (“Pour un Sénégal Enfonce”?). Mais au final, ce n’était qu’une cavalcade de notions creuses et politiciennes, sans pouvoir éclairer l'assistance, de manière rationnelle, des aspects de ce plan devenu juste un slogan politique, de la vision qui le sous-tend (s'il y'en a une) ou de ses réalisations.

L’APR de New York est complètement passée à côté de la plaque. Elle a encore récidivé avec le folklore comme à son habitude. Ce parti de la chanson et de la danse, avec comme maestro son Président, a oublié les raisons pour lesquelles il a été élu. L'heure est à la fête et à la jouissance pour ce parti, au détriment des préoccupations des Sénégalais.

Leur méga- meeting n’était qu’une cérémonie de louanges, de “Tassou”, de” Bakk” à qui mieux mieux ….On aura même vu dans le protocole des transhumants new- yorkais, sans scrupules (bien connus dans notre communauté) déambuler allègrement, toute honte bue. C’est triste et choquant; on s’attendait franchement à mieux. Bien sûr que c’est “la patrie avant le parti”.

Mais la question fondamentale est la suivante: Pourquoi amener à New York au moins quatre personnages centraux de la République pour un meeting politique, au frais du contribuable sénégalais? Certains nous diront que la ministre de la Femme accompagnée de la vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental et des ministres-conseillères étaient déjà présentes à New-York pour les besoins de la conférence CSW. Quelle coïncidence troublante !

La présence de la ministre Mariama Sarr n’était-elle seule justifiée ? Combien de nos pauvres millions de notre pauvre franc CFA ont été dépensés pour organiser ce meeting ? Qui a payé les frais de transport, d’hébergement, de nourritures et les perdiems de ces “valeureuses républicaines”?

NOUS EXIGEONS UNE REPONSE !

Le Sénégal a ses défis: Le chômage, le sous-emploi, la pauvreté, un système éducatif chancelant, une couverture maladie inadéquate...La priorité est d’apporter des réponses à ces priorités.
Ecoutez le peuple au lieu de répéter les erreurs du régime précédent.



Rewmi-USA








Hebergeur d'image





Hebergeur d'image