Leral.net | S'informer en temps réel



La bande de Gaza coupée en deux

Rédigé par leral .net le 5 Janvier 2009 à 13:04 | Lu 1099 fois

MINUTE PAR MINUTE - L'armée israélienne a en partie isolé la ville de Gaza du reste du territoire. De fortes explosions y ont été entendues tôt ce matin.


La bande de Gaza coupée en deux
10 h56 : Un chef du Hamas promet la victoire. Le plus influent chef du Hamas à Gaza, Mahmoud al-Zahar, a promis lundi la «victoire» de son mouvement face à Israël, lors de sa première intervention télévisée depuis le début de l'offensive.

10h12 : Gaza-ville «partiellement encerclée». Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak affirme que la ville de Gaza est partiellement encerclée. Les propos du ministre de la Défense devant la commission des Affaires étrangères et de la Défense du parlement confirment les descriptions de témoins selon lesquels des blindés israéliens opéraient au sud, au nord et à l'est de Gaza-ville.


Auprès de son char stationné au bord de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, un soldat de Tsahal prie lundi matin. Crédits photo : AFP
9h30 : Un «second front» au nord ? Le chef du Mossad, le contre-espionnage israélien, Amos Yadlin, a mis en garde contre une attaque du Hezbollah chiite libanais à la frontière israélo-libanaise, a indiqué lundi la radio militaire. Selon Yadlin, dont les propos sont rapportés par cette source, la milice chiite libanaise proiranienne pourrait prendre prétexte de l'offensive israélienne pour ouvrir «un second front». Selon la radio, de hauts responsables militaires israéliens ont pour leur part écarté la possibilité d'une provocation directe du Hezbollah mais estimé que des organisations armées palestiniennes au Liban pourraient en revanche entrer en action.

9h26 : Une délégation du Hamas au Caire lundi. Confirmant une information de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazira (lire ci-dessous), un responsable du mouvement islamiste a annoncé qu'une délégation du Hamas se rendrait lundi au Caire pour discuter avec les responsables égyptiens des moyens de mettre fin à la guerre à Gaza et de la levée du blocus, notamment la réouverture permanente du terminal de Rafah. «Nous avons une reçu une invitation de l'Egypte et nous allons au Caire pour écouter les responsables égyptiens et discuter avec eux des questions en suspens, notamment la réouverture (permanente) du terminal de Rafah entre l'Egypte et la bande de Gaza», a-t-il dit.

8h50 : «Nos forces progressent» (Tsahal). Interrogé à la radio militaire, le porte-parole en chef de l'armée israélienne, le brigadier-général Avi Benayahou, a déclaré: «Nos forces progressent comme prévu, et devancent même les plans. Le Hamas a subi de très fortes pertes, et de nombreux 'combattants illégaux' ont été capturés». Il a souligné que «les tirs de roquettes doivent cesser complètement, ce qui n'est pas encore le cas (...) Nous parlons de dévitalisation et non de plombage».

8h09 : Passage d'une aide humanitaire. Un convoi d'aide humanitaire internationale, composé de 80 camions, a commencé à transiter lundi matin entre Israël et la bande de Gaza, a indiqué Peter Lerner, un porte-parole militaire israélien. Ce convoi a pénétré dans la bande de Gaza par le terminal routier de Kérem Chalom, au sud de l'enclave palestinienne. Cette aide humanitaire, des médicaments et des produits de base, a été offerte par la Grèce, la Jordanie, l'Egypte, des entreprises privées et des organisations humanitaires internationales, notamment l'Agence de l'Onu pour l'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa).

Selon le porte-parole, le terminal routier de Nahal Oz, au nord, a également été ouvert pour permettre le transfert vers la bande de Gaza de 200.000 litres de fioul destiné notamment à une centrale électrique à Gaza, ainsi que de 120 tonnes de gaz domestique par jour. Par ailleurs, Peter Lerner a indiqué que 200 Palestiniens détenteurs d'une autre nationalité seraient autorisés à quitter la bande de Gaza lundi via le pasage d'Erez.

8h02 : Cinq enfants tués à Gaza. Cinq enfants palestiniens ont été tués lundi dans des bombardements israéliens à Gaza, a indiqué une source médicale palestinienne. Trois enfants ont été tués par un obus de char tiré dans le quartier de Zeitoun, à Gaza. Leur mère aurait également péri. Deux autres enfants sont morts dans un bombardement de la marine israélienne contre le camp de réfugiés de Chati, toujours dans la ville de Gaza, a indiqué le chef des urgences palestiniennes. L'âge des victimes n'a pas été précisé. Le bilan de l'offensive israélienne, entrée lundi dans son dixième jour, est désormais d'environ 517 morts côté palestinien.

6h40 : 130 objectifs attaqués dans la nuit. L'armée de l'air israélienne annonce avoir attaqué 130 objectifs dans la bande de Gaza, désormais coupée en deux, dans la nuit de dimanche à lundi. «L'aviation a notamment visé une mosquée à Jabaliya où étaient entreposés des armements, ainsi que des maisons abritant des caches d'armes, des véhicules transportant des lance-roquettes et des hommes armés», a ajouté la porte-parole militaire israélienne. Selon elle, «les forces terrestres ont par ailleurs poursuivi leur progression, appuyées par les bombardements des vedettes de la marine». Depuis le déclenchement de l'offensive «Plomb durci», un soldat israélien a été tué et 45 blessés, dont 3 grièvement, a-t-elle précisé.

Avant l'aube, de fortes explosions ont été entendues dans la ville de Gaza, et il y a eu des bombardements de la marine israélienne, selon l'AFP. Selon des témoins, les navires israéliens ont aussi bombardé les deux principaux axes routiers du territoire palestinien.

5h50 : L'inquiétude d'Hu Jintao. Le président chinois Hu Jintao a fait part dimanche soir de son inquiétude au sujet de la «crise humanitaire» dans la bande de Gaza, lors d'un entretien téléphonique avec son homologue américain George W. Bush, a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères. «Nous espérons que les parties concernées cesseront immédiatement les actions militaires et le conflit armé, iront dans le sens de la détente et créeront les conditions pour une résolution du conflit par la voie politique», a ajouté le numéro un chinois. De son côté, le premier ministre australien Kevin Rudd a demandé lundi à Israël de respecter ses obligations humanitaires envers la population palestinienne.

3h09 : Une délégation du Hamas en Egypte ? Selon la chaîne de télévision qatarie Al-Jazira, le Hamas va envoyer ce lundi une délégation en Egypte pour discuter de la guerre en cours avec Israël. Une première depuis le début des combats. Un responsable du Hamas cité par la chaîne a déclaré que l'envoi de cette délégation répondait à «une invitation égyptienne en vue d'une discussion». Aucun responsable du Hamas n'a pu être joint dans l'immédiat pour confirmer ou démentir cette information.