leral.net | S'informer en temps réel

La banlieue à Macky : "Oui à l’opération Fendi mais Mandi d’abord"

Après l’opération "Fendi", lancée par le Président Macky Sall et qui vise à évacuer les eaux dans les zones inondées, les populations de la banlieue regroupées autour du Collectif des assoiffées de la Sde et la Sones (Cass) réclament l’opération "Mandi" qui veut dire étancher sa soif.


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Septembre 2013 à 11:36 | | 3 commentaire(s)|

La banlieue à Macky : "Oui à l’opération Fendi mais Mandi d’abord"
Une manière pour la bande à Mayeri Mbaye, Pape Mama Fall, Babacar Mbaye Ngaraf et autres de mettre fin à la pénurie d’eau qui commence à avoir des conséquences néfastes avec l’apparition de maladies opportunistes dues à la consommation d’eau non potable. Selon les responsables du Cass, les sociétés de distribution de l’eau ont failli à leur mission et respectent pas les consommateurs avec qui ils sont liés par des contrats, d'après La Tribune.



1.Posté par deugue dji le 24/09/2013 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous écrivez "les populations de la banlieue regroupée(ajoutez un S) autour du Collectif des assoiffées (Apparemment il n'y a que des femmes dans cette association) de la Sde et la Sones (Cass) réclament l’opération "Mandi" qui veut dire étancher sa soif." Moi je suis de Guédiawaye et je n'ai jamais entendu parlé de ce CASS. Donc au lieu de "les populations de Guédiawaye", il fallait écrire "des populations de Guédiawaye". Aujourd'hui n'importe qui peut se lever un jour et parler au nom de la banlieue. Et c'est triste.

2.Posté par deugue dji le 24/09/2013 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous écrivez "les populations de la banlieue regroupée(ajoutez un S) autour du Collectif des assoiffées (Apparemment il n'y a que des femmes dans cette association) de la Sde et la Sones (Cass) réclament l’opération "Mandi" qui veut dire étancher sa soif." Moi je suis de Guédiawaye et je n'ai jamais entendu parler de ce CASS. Donc au lieu de "les populations de Guédiawaye", il fallait écrire "des populations de Guédiawaye". Aujourd'hui n'importe qui peut se lever un jour et parler au nom de la banlieue. Et c'est triste

3.Posté par Moy lolou le 24/09/2013 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand le ridicule ne tue point, ou quand l'arrogance rime avec ....; grande a été ma surprise en écoutant la parole aux émigrés de la radio Onda Urto de Brescia du samedi21/09/2013 entendre ce connard de pape keita dell'apr ou je ne sais pas come cavolo si chiama ancora déclaré sans gène que" Rewma ngi dox" hypocrisie quand tu nous tiens; de nos jours qui ne télèphone pas à la maison et s'entend dire" Mangui Dem Rotti" etre larbin et vouloir à tout prix se faire l'avocat du diable, quelques uns vendrait leur ame et autres à leur seigneur, patron macky pour arriver à leur fin; il a voulu etre aussi habile pour éviter de quantifier le montant que leur seigneur macky a bien voulu lui élargire quand il est allé le rencontrer à paris... etre valets du roi macky faye, libre à vous, mais ayez la décence de reconnaitre que meme les souliers de wade-clown ont fait mieux; continuer à éloger la transhumance pour faire mieux, parcourir le monde et distribuer l'argent volé au contribuable gorgorlou contribuera à anèantir votre race!!!!!:sn::sn::sn::sn::sn::jumpy::jump

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image