leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

La campagne pour la libération de Khalifa Sall s'intensifie

Ce n’est pas seulement à Dakar que des gens se mobilisent pour faire libérer Khalifa Ababacar Sall, en prison depuis six mois.
Une réunion publique a été tenue à Thiès mardi pour motiver les populations. Parce que la conduite actuelle du régime de Macky Sall est « incompréhensible », selon Moussa Tine, président de l’Alliance Penco.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Septembre 2017 à 13:58 | | 0 commentaire(s)|

« Il y a des institutions, de la réglementation, des lois qu’il faut respecter. Khalifa Sall n’est pas seulement un otage politique ; il est, également, un otage électoral », a soutenu Moussa Tine, président de l'Alliance Penco. Pour lui, « le maire de Dakar doit être à l’Assemblée nationale jeudi sans quoi, c’est une forfaiture ».
Dans ce sens, il demande aux citoyens du Sénégal d’étendre la lutte pour la libération du détenu. « Ça engage tous les citoyens de la République. Nous avons commencé à Thiès ; il en sera de même dans tous les départements du pays pour faire naître un mouvement qui puisse aider à la bataille, au niveau national pour la libération de Khalifa Sall», a-t-il noté.

Parce que, pour Elène Tine également, cette démarche est un combat « contre l’injustice ». « Depuis le 14 août 2017, l’immunité parlementaire de Khalifa Sall est piétinée… », a-t-elle détaillé.

Se voulant plus pragmatique, le poulain d’Idrissa Seck, Yankhoba Diattara, a appuyé sur l’accélérateur. « Tous les vendredis, les citoyens doivent organiser une manifestation pour exiger la libération du maire de Dakar », a-t-il suggéré. Un appel entendu par tous les membres de l’opposition présents à cette rencontre. Ils se sont engagés à mouiller le maillot pour faire libérer Khalifa Sall.



La rédaction de Leral.net 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image