leral.net | S'informer en temps réel

La chronique annoncée du Tassaro - Suite et fin tragique du Benno (Par Samuel Sarr)


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Novembre 2013 à 18:55 | | 8 commentaire(s)|

La chronique annoncée du Tassaro - Suite et fin tragique du Benno (Par Samuel Sarr)
L'Acte IV du feuilleton tragi-comique que le Benno avait choisi de nous infliger, a commencé.

Force était de reconnaitre que les résultats que cet attelage, certes hétéroclite, avait obtenus aux élections présidentielles et législatives de 2012, pouvaient justifier l’euphorie de ces rivaux et ennemis de naguère qui ont pu naïvement penser que s’accorder sur l’adversaire commun suffisait à souder une union pour gouverner le Sénégal.

Humblement mais froidement nous avions analysé, à l’époque, que les égos surdimensionnés des membres de cette alliance ainsi que leurs ambitions personnelles démesurées relégueraient très certainement les intérêts cruciaux du Sénégal et des sénégalais au second plan.

Aujourd’hui il semble presque pédagogique de livrer à nouveau, pour la seule vertu de la répétition, notre réflexion sur l’inéluctable scénario du Benno Seddo Rerro Tassaro

Sans surprise aucune, La montagne Benno (Siggil, Yakkar , Tass-Yakkar ) a accouché du Tassaro acte IV

Comme beaucoup d'observateurs avisés, nous avions pronostiqué que cette jamboree (Macky Sall, Idrissa Seck, Tanor Dieng, Moustapha Niasse, Youssou Ndour, Gadio, Moubarack Lo, M23, Y en a marre, Mansour Sy Jamil, etc....) contrairement aux rencontres de scouts, se terminerait dans la confusion, la désunion et le divorce.

Pour résumer nous avions prévu que l'attelage hétéroclite du Benno rimerait avec la désillusion du Rerro, Tassaro au moment fatidique du Seddo.

Après l'entente cordiale pour "marcher ensemble, frapper ensemble, gouverner ensemble", la fraternité en chantant pour organiser les assises "nationales" et la concorde absolue pour tailler, "au profit des sénégalais " et dans le granit, une nouvelle Constitution, la meilleure qui soit, voilà qu'arrive l'heure des sacrifices et du don de soi pour le peuple, loin des salons feutrés de l'opposition d'hier, en somme l'heure de vérité.
Et aujourd'hui comme hier et encore plus sûrement demain, les ego surdimensionnés, les querelles de chapelles, et la soif inextinguible de pouvoir ont eu raison des proclamations d'intention et révélé au grand jour la foire des dupes des dirigeants de Benno.

Il est évident qu'il ne suffisait pas de trouver un slogan ronflant et pompeux et de s'accorder sur l'adversaire commun pour espérer former la cohésion et la solidarité qui fondent l'esprit d'équipe sans laquelle il n'y a pas d'équipe, pour gouverner le Senegal qui était sur la voie de l'émergence.

Cette cohésion requérait beaucoup plus qu’un simple consentement mutuel qui, certes scelle les mariages mais ne protégeait pas du divorce pour incompatibilité d’ambitions.

Ceux parmi eux qui étaient candidats aux dernières élections présidentielles ont discouru, beaucoup, sur les mérites de leur programme-miracle pour un Sénégal émergent, qui a fini par un Benno Yokkute.

Avaient-ils seulement jamais eu de programme, derrière les grandes professions de foi ?

Il est permis d’en douter aujourd'hui parce que la marche du pays est en déclin avec Benno Tass-Yakkar

Il arrive dans la vie de chaque nation, une heure, grave et capitale entre toutes, qui écrit l’histoire de son peuple et trace sa destinée.

Mais les masques sont tombés après 21 mois de Benno, et ceux qui ne pensaient qu’élection et pouvoir hier, ont dévoilé finalement leur jeu aujourd'hui , mais surtout montrer à la face du monde leur incompétence à maintenir le cap de l'émergence vers lequel se dirigeait le Senegal d'abdoulaye WADE, injustement décrié par ce même Benno.

Aujourd’hui, une nouvelle page doit être écrite et elle doit décrire la capacité de notre peuple, debout comme un seul homme, à affronter les défis de préservation de notre démocratie et de la crise économique mondiale accentuée par l'incompétence de Benno mognou sof.

Cette page sera, heureusement, vierge de toute politique politicienne et de leurs adeptes de Benno.

Elle s’écrira avec le peuple sénégalais et sans les Benno Tass-Yakkar .........


Samuel A. Sarr
Ancien Ministre d'Etat
Wadiste éternel
Almadies, Dakar



1.Posté par Mouss le 26/11/2013 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment avec Macky aux manettes c'est du n'importe quoi mais je pense que des gens comme ce sinistre Samuel Sarr et compagnie,des vrais fossoyeurs des maigres economies du Senegal,leur place est plutot en prison.Leur parrain Wade (Ali Baba) et ses quarante voleurs (Cheikh Amar,Idrissa Seck,Farba Senghor,Karim Wade,Madicke Niang,Cheikh Tidiane Sy,Lamine Faye,Doudou Wade,Macky Sall,Sindjeli Wade,Omar Sarr,Abdoulaye balde,Pape Diop,Souleymane Ndene Ndiaye,Sidy Lamine Niass -nos 400 millions-Mbaye Ndiaye Assecna,Tahibou cadastre,Ngueye Loum, etc......) sont tous des pourritures qui ne méritent que la potence.Ne pensez surtout pas que les sénégalais ont oublie

2.Posté par BOUNKHATAB le 26/11/2013 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ecoute , Samuel, on s'en fout que le benno finisse par le tassaro.Vous vous y attendez, Nous aussi, meme le dernier venu au monde s'y attendait.No problemo .Il nous fallait degager Wade et le PDS .eT C'EST FAIT ET J'ESPERE que c'est pour longtemps encore.Les leaders comme IDY, et les autres cadres de l'APR se sentent a l'etroit. Mais vous semblez oublier que seul le peuple decide en fin de compte.La strategie c'etait de se rassembler pour tuer le monstre PDS QUI RESTE UN MONSTRE.Maintenant si les autres pensent qu'ils peuvent se permettre les memes derives que nous avions sanctionnees. ils se trompent lourdement.Vous n'avez pas besoin de vous rejouir, car vous ne changereez jamais en arrogance et en filouterie.

3.Posté par BENAWAAY le 26/11/2013 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je me souviens de l'arrivée de ce samuel sarr
idrissa seck et karim wade ne voulaient pas de lui.
wade était absent et à son arrivée,il a fermé le bec de ce samuel par des propositions alléchantes sinon il va parler de l'affaire seye.
ils se sont enrichis sur le dos du peuple sénégalaise et sont en liberté alors que rebeuss est leur domicile.
au lieu de rebeuss,c'est almadie
allons voler les milliards de l'ETAT pour aller vivre aux almadies

4.Posté par cooldex le 26/11/2013 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@BOUNKHATAB bienvenu au monde réel de la politique. Apres deux ans de pouvoir c'est maintenant que vous faites de la politique, la vraie. Votre alliance contre nature ne pouvait pas perdurer vous êtes conscient c'est bien.

5.Posté par Baba gueye le 26/11/2013 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DERNIEREMINUTE.SN-La liste est surprenante. Et le nombre de militants de l’Alliance pour la République (APR) embauché en l’espace de 18 mois dans les représentations diplomatiques sénégalaises établies en Europe est hallucinant. Macky avait voulu marquer la rupture en annonçant son slogan qui ‘fâche’ ses partisans. Et il l’a même répété lors de son ndogou présidentiel avec la presse le week-end dernier. « La Patrie avant le parti » n’est qu’un slogan de façade. Les investigations menées par xibaaru vont vous prouver le contraire. Macky embauche ses partisans sans se sourciller des capacités et compétences. Illettrés ou pas, ce sont des partisans, on embauche.
Consul et vice-consul
Il n’y a pas un seul poste en France qui ait échappé au parti de l’APR sauf celui de consul du Sénégal à Bordeaux. Mais l’adjoint de ce dernier est de l’APR. Tous les autres consulats ont des consuls et vice-consuls APR. Même Wade le boulimique n’a jamais fait cela.
Paris, Lyon, Marseille, ces trois villes françaises font le plein : les consuls sont de l’APR et les vice-consuls sont aussi de l’APR de Macky Sall. Le détail des embauches et nominations :
Paris
• Amadou Diallo alias ‘Diallo Beauvais’, consul à Paris membre de l’APR de la Convergence des cadres républicains de Paris.
• Awa Diop Mbacké, vice-consul à Paris, membre de l’APR, coordinatrice du mouvement des femmes APR de France.
• Moïse Sarr, directeur des bourses, coordinateur adjoint du mouvement des jeunes l’APR de paris.
Lyon
• Alioune Diop, consul à Lyon, Membre de l’APR du Benelux
• Abdoulaye Mbodj, vice-consul à Lyon, Membre de l’APR de Lyon
Marseille
• Tamsir Faye, consul à Marseille, coordinateur du mouvement des jeunes de l’APR de Paris
• Thomy Mendy dit Tony, vice-consul à Marseille, coordinateur de la section APR de Marseille
Bordeaux
• Aïssata Dia, vice-consul, militante APR de Mantes-la-Jolie
Havre
• Cherif Niadior, chef du Bureau consulaire du Havre, coordonnateur APR du Havre
Embauchés à l’Ambassade du Sénégal à Paris
• Abdoulaye Mbodj, embauché comme chef du bureau économique de l’Ambassade du Sénégal à Paris, coordonnateur de la Convergence de cadres républicains
• Hamet Sarr, embauché au bureau comptable de l’Ambassade du Sénégal à Paris, membre APR d‘Orléans
• Cheikh Agne, embauché à l’Ambassade du Sénégal à Paris, membre APR de Trappes
Embauchés au Consulat du Sénégal à Paris
• Vieux Demba Sow, responsables APR France
• Madame Sy Adama Diagne une amie de Mariéme Faye, la première Dame. Assistante sociale
• Monsieur Thioba Dia, oncle de Macky, militant APR de Boulogne Billancourt
• Mamadou Pipo Sané, transhumant PDS, nouveau militant APR
• Mamadou Pouye, militant de l’APR,recruté comme standardiste.
Toutes ces nominations reflètent-elles la Patrie ou le Parti ?
Cette liste ne concerne que La France. Xibaaru détient des informations sur des nominations à Milan (Fatou Dupont, présidente du mouvement des femmes APR d’Italie, nommée consul à Milan), au Cameroun (Alioune Ndao Fall, militant APR de France, nommé Ambassadeur du Sénégal au Cameroun), en Côte d’Ivoire (Abdoul Karim Basse, militant APR d’Abidjan, nommé Consul du Sénégal à Abidjan). Nous promettons d’y revenir en attendant de boucler les enquêtes sur les embauches APR dans la totalité de nos représentations diplomatiques de l’espace Schengen et aux USA et en Afrique.
Mais prochainement sur xibaaru, une enquête explosive : « A peine sorti de prison, Macky le nomme comme… ». De qui s’agit-il ? Et où ce grand escroc a-t-il été nommé ? Deux indices : Il est membre de l’APR et directeur d’une structure de l’Etat…Comme quoi, Macky ne fait aucune enquête de moralité. A très bientôt…
Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

6.Posté par hugo le 27/11/2013 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces histoires de l'Etranger n'intéressent que les immigrés clandestins.
Nous , au Pays, on s'intéresse de la commercialisation de nos récoltes.
On s'en fout de ces Bobars.
Abdoulaye Wade avait fait pire......même des marchants ambulants avaient été reconvertis en Consuls, une Monitrice d'économie Familiale, Ambassadrice à Paris ,d'autres à Genève, à Washington.
Après Wade ,rien ne peut plus étonner un Sénégalais.
Par contre, Macky Sall doit arrêter de distribuer de l'Argent public aux immigrés (privés) pour faire des activités commerciales qui bénéficient au Pays d'accueil au détriment du Sénégal.
Quels critères justifient que des aventuriers soient éligibles à l'argent gratuit du Pays ?
Si c'est payer ses dettes morales à ceux qui l'ont financé, c'est son problème personnel.
Affaire-bi, Fi-la !!!!
Les immigrés qui ne foutent rien au Diable connaissent le chemin de retour.

7.Posté par guerihom le 27/11/2013 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé ce commentaire a été modéré pour non respect de la charte.

8.Posté par khingkhang le 27/11/2013 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oumar S et Amadou S l’avocat du diable + les autres voleurs du PDS

Mais oui, chacun sait que ces fils de pute - l’alpha et l’oméga de tous les défauts :

Agressif
Amateur
Aveugle
Arbitraire
Arriviste
Arrogant
Autoritaire
Borné
Brouillon
Brute
Bruyant
Cachottier
Calculateur
Cancre
Capricieux
Coléreux
Complexé
Compliqué
Confus
Cruel
Débordé
Défaitiste
Dépensier
Désinvolte
Égocentrique
Égoïste
Emporté
Envieux
Excessif
Familier
Hésitant
Humiliant
Hypocrite
Impatient
Impulsif
Incompétent
Inculte
Indécis
Individualiste
Influençable
Insignifiant
Insouciant
Instable
Intéressé
Intolérant
Intransigeant
Irrespectueux
Irresponsable
Lunatique
Mal élevé
Méchant
Médiocre
Méfiant
Mégalomane
Menteur
Méprisant
Mesquin
Mythomane
Naïf
Négligent
Nerveux
Orgueilleux
Paresseux
Pédant
Plaintif
Planqué
Prétentieux
Qui sait tout
Raciste
Radin
Rancunier
Rétrograde
Revanchard
Rigide
Ringard
Sans gêne
Soupçonneux
Sournois
Stupide
Superficiel
Susceptible
Têtu
Vaniteux
Vulgaire

Mais leur plus gros défaut ces ignares du PDS a été de piller le Sénégal, de voler nos ressources, de nous humilier.

Leur seule qualité est, qu’après eux, PERSONNE NE POURRA FAIRE PIRE.


Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image