leral.net | S'informer en temps réel

La codification de la faculté des lettres se fera sans la présence de ses étudiants

«Je vais codifier votre faculté sans votre présence» a fait savoir le directeur général du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD), Sitor Ndour aux étudiants de la faculté des lettres. Mr Ndour, qui se prononçait au micro de nos confrères de la Rfm, a indiqué que «la faculté des lettres dont on parle est une faculté qui a été suspendue pour des faits de violences depuis 3 ans. Il n’y a pas d’amical en faculté des lettres, il n’y a que des étudiants, il n’y a pas d’élu. Vous êtes une faculté sans amical, c’est le conseil de l’université qui vous a suspendu».


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Janvier 2011 à 14:32 | | 1 commentaire(s)|

La codification de la faculté des lettres se fera sans la présence de ses étudiants
Selon lui, l’erreur aurait été d’accepter un groupe au détriment d’un autre puisque légalement et légitimement je ne saurais aucunement le justifié. Sitor Ndour d’expliquer: «je les ai tous renvoyé dos à dos. Parmi ces groupes, il y en a qui s’agitent, qui disent que mardi il n’y aura pas codification. Mais je leur ai dit que mardi il y aura codification».

Revenant sur les rumeurs selon lesquelles des nervis aurait été recrutés, il a fait comprendre que ces gens dont on parle sont les vigiles du COUD. «Le COUD, de tout le temps a eu au moins, au minimum, 200 agents de sécurité, il y a eu les franchises universitaire» a-t-il soutenu. Cette sécurité privée, dit-il, «si je ne l’avais pas, mais Bon Dieu, les restaurants n’auraient pas marché, l’administration n’aurait pas fonctionné puisque les étudiants ne connaissent que le langage de la violence».

Papa Mamadou Diéry Diallo pressafrik.com



1.Posté par Kiné le 10/01/2011 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dire que les etudiants ne connaissent que la langage de la violence, c'est vraiment se foutre de la gueule de ces etudiants dont la grande majorite sont d'honnetes etudiants qui ne demandent que des conditions acceptables pour travailler..........


Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image