leral.net | S'informer en temps réel

La contribution de l’Espagne au développement du Sénégal dépasse les 200 milliards de fCFA en dix ans, selon l’ambassadeur Alberto Virella


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Février 2016 à 20:09 | | 2 commentaire(s)|

Cet appui au développement a transité par l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), présente au Sénégal depuis 1990 et dont le Bureau technique a été ouvert à Dakar en 2004.

« La coopération espagnole travaille autour de deux grands objectifs, le premier vise à consolider le processus démocratique de l’Etat de droit, tandis que le deuxième cherche à promouvoir des opportunités économiques pour les plus pauvres », a rappelé Alberto Virella.

Il s’exprimait à l’ouverture de la première revue annuelle conjointe de la coopération sénégalo-hispanique, en présence du secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, Cheikh Tidiane Diop.

« Bien que plusieurs programmes de coopération se font à l’échelle nationale, les régions de concentration de notre coopération sont les régions riveraines du fleuve Sénégal (Saint-Louis, Podor et Matam) ainsi que les régions de la Casamance naturelle (Kolda, Sédhiou, Ziguinchor) », a précisé le diplomate espagnol.

M. Virella a rappelé que le Royaume d’Espagne et le Sénégal avaient signé un « accord où (des) priorités sectorielles et géographiques étaient définies », à la faveur duquel les deux parties se sont proposées « d’atteindre la somme de 33 milliards de FCFA d’aide officielle au développement à la fin de la période 2014-2017 ».

Cet accord avait été fait le 2 décembre 2013 à Dakar, lors de la deuxième commission mixte en matière de coopération entre les deux pays.

« A l’heure actuelle, même si nous n’avons pas toutes les informations concernant l’année 2015, nous sommes confiants que nous tiendrons tous nos engagements tout en restant dans la concentration et la qualité requise en matière d’efficacité de l’aide », a soutenu l’ambassadeur espagnol.

De son côté, le secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, Cheikh Tidiane Diop, a dit la « reconnaissance » du Sénégal à « la coopération espagnole qui place notre pays, depuis 2005, non seulement comme pays prioritaire dans ses interventions, mais également pour son dynamisme qui se traduit cette année par l’ouverture d’une antenne à Ziguinchor (sud), permettant un suivi rapproché des interventions ».

Il a rappelé « quelques réalisations majeures » de cette coopération bilatérale avec l’Espagne, citant le projet de réhabilitation du Rognât Sud et du Centre de recherches et de documentation de Saint-Louis.

Il y a aussi le Projet d’appui au développement agricole (PADAER) et le Projet d’aménagement de la petite exploitation familiale intégrée (PAPEFI), ainsi que les programmes d’appui aux collectivités locales des régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda.

« Par ailleurs, le gouvernement espagnol a accordé au Sénégal un appui budgétaire d’un montant de 2 milliards de FCFA sur la période 2015-2017’’, dans le but de « contribuer à l’atteinte des résultats en matière de croissance économique inclusive, à la création d’emplois et à l’avancement des réformes nécessaires à la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent », a-t-il annoncé.

Selon M. Diop, cette première revue annuelle conjointe de la coopération sénégalo-hispanique va permettre « d’identifier les défis et les principales contraintes rencontrées en vue de capitaliser de meilleures pratiques ».

En marge de cette rencontre, le coordinateur général de la coopération espagnole, Rafael Garcia, avait notamment fustigé « des retards et des lenteurs dus au fait que les partenaires sénégalais ont beaucoup de projets et peu de moyens », soulignant qu’ils « font des efforts mais parfois, il y a la bureaucratie ».

« Nul doute qu’il y aura désormais une plus grande efficacité et une meilleure visibilité dans la conduite des opérations entre nos deux pays », au terme de cette première revue annuelle conjointe de la coopération sénégalo-hispanique, a assuré Cheikh Tidiane Diop;

APS






Hebergeur d'image