leral.net | S'informer en temps réel

La défense de Karim concocte une attaque sur le plan international

Au moment où des rumeurs d’éventuelles retrouvailles de la « grande famille libérale » et d’un tête à tête entre Wade et Macky Sall à Paris circulent, à quinze jours de la date fatidique de l’ouverture du procès de Karim Meïssa Wade, ses conseils sont loin de ces réelles ou imaginaires tractations politiciennes et concoctent un plan d’attaque sur le plan international. La défense de l’ancien ministre d’Etat est définitivement convaincue d’avoir en face d’elle un « Etat délinquant ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Juillet 2014 à 12:10 | | 7 commentaire(s)|

La défense de Karim concocte une attaque sur le plan international
Selon le quotidien L’As, les conseils de Karim Wade qui ne doivent certainement pas lever le nez du volumineux dossier de 46.000 pages dont une version électronique leur a été communiquée récemment n’ont pas seulement l’audience cruciale du 31 juillet (début du procès) à préparer. Après avoir principalement obtenu gain de cause devant la Cour de justice de la Cedeao, même si l’Etat du Sénégal n’a pas suivi cette juridiction, ils ont décidé d’intensifier le combat judiciaire sur le plan international. Joint au téléphone, l’un des conseils de l’ancien ministre d’Etat annonce : « Il faut que le monde entier soit informé. L’Etat du Sénégal est devenu un Etat délinquant qui n’hésite pas à fabriquer des preuves pour atteindre un adversaire politique. Il est navrant que la justice aille vers un discrédit. Pour prouver que certains comptes dont on attribue la propriété à notre client n’existent que dans l’imagination de l’accusation, nous n’hésiterons pas à demander à ce qu’on y envoie de l’argent, histoire de voir si la transaction va aboutir ».

Poursuivant, il s’étonne que dans ce dossier, 9 recours soient pendants devant la Cour suprême et que de l’autre côté, on se permettre de dire que « recours ou pas, le procès se tiendra ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image