Leral.net | S'informer en temps réel



La descente aux enfers de l'héritier de Tetra Pak

le 2 Août 2012 à 11:31 | Lu 504 fois

Le milliardaire britannique Hans Kristian Rausing a reconnu avoir laissé se décomposer le corps de sa femme, toxicomane comme lui, à côté de son lit pendant deux mois. L'homme a été condamné mardi à 10 mois de prison avec sursis.


La descente aux enfers de l'héritier de Tetra Pak
Quand les enquêteurs se rendent le 9 juillet au domicile londonien du richissime Hans Kristian Rausing, il ne s'agit encore que d'une simple affaire de possession de drogue. Ils ne s'attendaient pas à découvrir la femme de l'héritier de la société d'emballage Tetra Pak sans vie, en état de décomposition avancée, sous un amas de vêtements et de sacs poubelles. Eva Rausing avait 48 ans et était mère de quatre adolescents.

Arrêté dans la foulée, Hans Rausing n'est pas en état de répondre aux questions des policiers. Il doit recevoir un traitement médical et est assigné à résidence dans un hôpital londonien. D'abord accusé du meurtre de son épouse, l'héritier est ensuite été inculpé pour «n'avoir pas fait enterrer» son épouse «selon les règles et de manière décente». Les enquêteurs ont exclu la piste criminelle pour privilégier l'overdose. «Ça peut paraître égoïste, mais je ne voulais pas qu'elle s'en aille», a confié l'héritier à un psychiatre, raconte le Guardian , après avoir reconnu les faits.

Ils se rencontrent en cure de désintoxication

Le couple le jour de son mariage. Crédits photo : HANDOUT/REUTERS
En 2008, Eva Kemeny, est arrêtée après avoir tenté de pénétrer dans l'ambassade des Etats-Unis avec 10 grammes de crack et 2,5 grammes d'héroïne. Une perquisition au domicile du couple permet de retrouver d'autres produits stupéfiants ainsi que 52 grammes de cocaïne. Après son arrestation, elle déclare avoir fait «de grosses erreurs» et avoir beaucoup de «regrets», rapporte alors le Guardian . «J'ai l'intention de demander de l'aide. J'ai fait une grave erreur et j'ai pris un mauvais virage dans ma vie.» Le parquet décide finalement de lui donner un simple avertissement.

Malgré les nombreuses cures entamées et l'implication du couple dans des organisations luttant contre la toxicomanie, Eva Kemeny et Hans Kristian Rausing ne réussissent pas à se libérer de leurs addictions. Selon un ami interrogé par le Daily Mail , le couple fait de son logement un «repaire de médicaments». «C'était la misère totale. Vraiment en désordre. Jamais vous n'auriez pu imaginer qu'ils étaient millionnaires, a-t-il ajouté. Ils ne pouvaient pas s'occuper d'eux ni de leur maison. Ils ne vivaient que dans deux chambres alors qu'ils en avaient des dizaines. C'est très triste.»

Sur de récentes photos prises au mois de mai, l'héritier n'était plus que l'ombre de lui-même, livide, amaigri et portant des vêtements tâchés, raconte Paris Match . Des trace de cocaïne, d'opiacés et d'amphétamines ont été retrouvés dans le sang d'Eva Kemeny.


Par lefigaro.fr