leral.net | S'informer en temps réel

La dot seloin la loi Sénégalaise ...


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Mars 2016 à 19:37 | | 5 commentaire(s)|

La dot n’est exigée pour la conclusion du mariage que si les époux le décident.

Dans ce cas, le mariage ne peut être célébré que si la portion exigible (somme fixée à l’avance par les fiancés) a été payée.
D’après la loi, la dot est attribuée exclusivement à l’épouse, mais dans la pratique c’est la famille de la jeune fille qui la reçoit.

La loi sur les cérémonies familiales fixe le montant de la dot à 3 000 FCFA et les frais de réjouissance (dépenses pour la fête) à 15 000 FCFA.

A savoir : Lorsque la dot dépasse le montant fixé par la loi (ce qui arrive très souvent), en principe les futurs époux et les témoins risquent de payer une amende de 25 000 à 500 000 FCFA. En outre, en cas de problème (par exemple si la fiancée après avoir reçu la dot refuse de se marier), seule la somme fixée par la loi sera en principe remboursée au fiancé. Mais la loi sur les cérémonies familiales n’a presque jamais été appliquée.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image