leral.net | S'informer en temps réel

La faiblesse du Sénégal s’explique par son taux de chômage élevé (économiste)

Invité de l’émission Remue Ménage de la Rfm ce dimanche 17 Avril, l’ancien directeur général de l’Agence nationale de Conseil agricole et rural (Ancar), Cherif Salif Sy a tenu à diagnostiquer le problème du Sénégal. Rapportant d’abord des propos que ses amis de l’extérieur lui font remarquer, il a confié que "le problème le plus grave dans notre pays, c’est que des gens relativement jeunes qui souvent n’ont pas eu une carrière professionnelle longue, qui depuis dix ans, cinq ans, trois ans restent au fond de leur fauteuil et demandent qu’on leur confie le pays".


Rédigé par leral.net le Dimanche 17 Avril 2011 à 20:35 | | 2 commentaire(s)|

La faiblesse du Sénégal s’explique par son taux de chômage élevé (économiste)
Selon lui, ce sont des gens qui n’ont jamais travaillé, qui n’ont pas assez travaillé, qui ne font absolument rien, qui ont quitté l’administration publique il y a dix ans, on ne sait pas parce que si ça se faisait on le saurait, ils sont consultant à l’international, on ne les voit pas travailler et ces gens ne font que se réunir à partir de 11 heures, ils se retrouvent, ils sont la bas jusqu’à 2 heures du matin, ils ne mettent pas des programmes à formuler correctement en termes d’alternative.

«Le pays est dirigé sur la base des engagements du consensus de Washington. Ces institutions font leurs boulots, elles sont là, elles poussent les gens, ces derniers poussent, se rencontrent, font leur travail, le pays fonctionnent» a-t-il souligné.

Pour lui, le problème c’est que nous avons une masse énorme de notre population qui ne travaille pas et cela c’est la faiblesse du pays. «13 Millions d’habitant, la population active un peu plus de 5 Millions et demi, le secteur privé formel et le secteur informel ne réunisse que, à peine, 500 Milles sénégalais. Le monde rural travaille 3 mois. Mais c’est un pays où si on bavarde beaucoup c’est les gens sont inoccupés» a-t-il conclu.

Papa Mamadou Diéry Diallo pressafrik.com



1.Posté par waw le 17/04/2011 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous connaisseez bien les problèmes du Senegal, monsieur Sy.

2.Posté par maloum le 17/04/2011 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en tant que conseiller économique du chef de l'Etat, lui mme économiste, c'est un aveu de taille !
si les gens bavardent tant et demandent qu'on leur confie ce pays, c'est bien peut être aussi parce que ceux qui sont payés a faire quelque chose ne le font pas ou le font toujours mal !
Trèves de bobards donc mr sy et plutôt des actes concrets !
La question du chômage est bien plus qu'oral, c'est un problème crucial pour toutes les économies du tiers monde. sa solution ne peut plus attendre ou différée....
Sans rancune !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image