leral.net | S'informer en temps réel

La ferveur du Ramadan passée, place à la fièvre des boîtes de nuit


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Juillet 2014 à 12:56 | | 2 commentaire(s)|

La ferveur du Ramadan passée, place à la fièvre des boîtes de nuit
Après 30 jours d'abstinence, beaucoup de musulmans ont hâte d'aller se relaxer et les boîtes de nuit les y invitent. LeFive, discothèque aux Almadies, promet une grande soirée le jour de la Korité. « Il y aura quatre DJs et un grand spectacle », renseigne Adda, employée au Five.



« On attend un grand nombre de clients. L'année dernière, il y avait beaucoup de monde, venu la plupart en boubous. Ils ont dansé et bu toute la soirée. On attend la même chose, cette année. On a déjà énormément de réservations ».



Ailleurs au plateau, les mêmes festivités sont prévues. À la discothèque Le Mex, une « soirée sénégalaise » est prévue, nous révèle Mamour, un des employés. Au Point E, le Just 4 U promet de gâter ses inconditionnels. Ainsi tout est paré pour que les populations profitent de la fête.

Toutefois, une grande question taraude les esprits : est-il indiqué de sortir et de faire la fête le soir de la Korité ? Bassirou Aïdara, riverain du Point E, a un avis tranché sur la question. Déjà, il note que le grand nombre de boîtes de nuit à Dakar rend la tentation de sortir plus grande. Le jeune homme aime sortir et danser. Toutefois, il dit ne pas pouvoir justifier le fait de sortir le jour de Korité, parce que ce n'est pas en adéquation avec l'Islam. « Pour moi, ça ne sert à rien d'observer le jeûne pendant un mois, et d'aller danser la nuit de la Korité. C'est contradictoire. Ce n'est pas bon. Mais, il y en a qui le font, surtout ici à Dakar ».

Ramatoulaye Sy pense la même chose. Elle a fait le choix de ne pas sortir. « Personnellement, je préfère rester chez moi, avec la famille ».






Hebergeur d'image