leral.net | S'informer en temps réel

La gendarmerie fouille Rebeuss : Plusieurs téléphones portables, puces téléphoniques et armes blanches saisis

C’est à croire que le colonel Daouda Diop, Directeur de l’administration pénitentiaire, veut mettre de l’ordre à Rebeuss, de manière à éviter ce qui s’est passé mardi dernier. En ce sens, il a sollicité les services de son corps d’origine, la gendarmerie, pour une vaste opération de sécurisation au sein de la prison.


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Septembre 2016 à 13:08 | | 5 commentaire(s)|

Selon nos confrère du journal Le Temoin, repris par Jotay, les éléments du GIGN et du Cyno-groupe (brigade canine), de jour comme de nuit, ont fouillé les coins et recoins de la prison et ont effectué des fouilles corporelles sur tous les prisonniers. Et l’opération, qui s’est étalée sur deux jours (mercredi et jeudi), a porté ses fruits. En effet, à l’heure du bilan, hier, à 23h, plusieurs appareils téléphoniques, des dizaines de puces cellulaires, ainsi que des armes blanches ont été saisis. Reste maintenant à la gendarmerie de mener une enquête pour découvrir à qui appartenaient les objets saisis et comment ils ont atterris en prison.

Mardi dernier, la prison de Rebeuss a connu une mutinerie. Des centaines de prisonniers dénonçant leurs conditions de détention auraient tenté de forcer la porte de la prison pour s’enfuir. Il s’est ensuivi un violent affrontement avec les gardes pénitentiaires. Au final, selon le bilan de la direction de l’administration pénitentiaire, il y a eu un mort et 41 blessés dont 14 gardes.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image