leral.net | S'informer en temps réel

La "génération du concret", la nouvelle caverne d'Ali Baba

Il n'est pas chose aisée de parler de choses et de personnes insignifiantes, non pas insignifiantes sur le plan médiatique, mais insignifiantes une fois la propagande, les mensonges et la manipulation mis de côté, insignifiantes au point de vue moral, au point de vue intellectuel, au point du vue scientifique, au point de vue religieux, au point de vue des luttes, ……. Il est effectivement de ces personnes qui n'ont jamais eu le moindre apport positif pour la société, qui n'ont aucune ambition de le faire parce que pour eux la seule ambition qui vaille de se lever tous les matins, c'est celle de se mettre au service de l'argent, ou de ceux qui possèdent l'argent.


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Avril 2009 à 01:40 | | 5 commentaire(s)|

La "génération du concret", la nouvelle caverne d'Ali Baba
La seule évocation de ce qui s'appelle "la génération du concret" ou de ce qui semble la composer, c'est accorder de l'importance à quelque chose qui n'en a pas plus que la crotte d'un animal que l'on aurait pas remarqué si elle ne sentait pas si mauvais ou si ce n'était pour éviter de marcher dessus. Qu'est-ce qui caractérise ce machin ?

D'abord le nom choisi, "génération du concret", est tellement stupide et enfantin qu'il ne mérite pas que l'on s'attarde à en chercher une signification ou un contenu.

Ensuite, qu'est-ce que c'est exactement ? Un parti ? Une association ? Un mouvement ? Une mouvance ? Là aussi, le contenu est aussi vide que le nom..

Et qui sont ceux qui se réclament de ce machin dont l'odeur ne saurait mentir ?

D'abord celui qui s'en dit le chef, ou en tout cas qui le fait dire par ses ouailles car il n'ose s'exprimer ouvertement, tellement les choses les plus simples trouvent des obstacles chez lui. Voilà un garçon, bien qu'il n'ait jamais démontré qu'il avait quelque chose dans le pantalon, qui n'a jamais versé la moindre sueur dans ou pour ce pays qu'il dit être le sien parce que des fonctionnaires corrompus lui ont délivré à son arrivée, sur invitation à la noce de son papa, une carte d'identité sénégalaise et un passeport qu'il avait honte de porter auparavant. D'ailleurs son papa et sa maman lui avaient fait porter le prénom de "Robert" pour qu'il passât inaperçu sur les listes avec ses camarades occidentaux, et pour qu'il résistât mieux au complexe de ne pas avoir une peau aussi blanche que celle de sa maman.

Le parcours pédagogique de ce garçon semble faire rougir de honte son propre papa qui est obligé de lui inventer un cursus, et surtout de taire ces nombreuses classes que son gamin a été obligé de refaire à 4 ou 5 reprises au total, ou encore de dissimuler ce mémoire de fin d'études que Robert a été obligé d'emprunter à sa petite sœur qui a eu tout le temps de le rattraper son grand frère pour qu'ils se partagent le même mémoire.

Après un petit poste occupé dans une banque à Londres, ce garçon a vite fait ses baluchons pour répondre à l'appel à la graille du papa devenu président par défaut.
A son arrivée au Sénégal en 2002, dès les premiers mois il est surnommé Monsieur 10 %", juste le temps de se faire la main. Une fois les leçons de papa bien appréhendées, 10 % n'étaient plus que la part qui retournait aux autres ou au patrimoine sénégalais.

Tout le monde s'est vite rendu compte que ce garçon, en dehors de piquer, n'avait pas appris grand-chose car il échoue partout ailleurs, même là où l'échec est totalement impossible. L'un des exemples les plus patents, c'est le grand flop de l'organisation d'une simple conférence avec 10 fois plus de moyens qu'il en a fallu aux autres, et avec pratiquement deux fois plus de temps. C'est comme si l'on donnait à quelqu'un 20 tablettes d'œufs pour qu'il parvienne à confectionner un seul œuf sur le plat, et au terme de la vingtième tablette, il n'y est pas parvenu et a dû aller en acheter un au restaurant.

Tout ce à quoi ce garçon a touché s'est transformé en catastrophe, et toujours sur fonds de détournement, et avec des méthodes stupides et grossières : ICS – Phosphates de Matam – Senelec – Sonacos – Veolia – Fonds politiques – Fonds arabes (dont le trafic de devises pour lequel il s'est fait épinglé stupidement) – Travaux Anoci – Sudatel – Réfection avion présidentiel – et tant d'autres. Son papa, aussi insatiable que lui, se charge de mettre les institutions à ses bottes pendant que le garçon vole pour la famille et leurs générations à venir. Ce garçon et son papa font chaque jour pire que la veille car convaincus que tous les sénégalais ont la mémoire courte et savent se contenter des miettes, ignorant la triste fin qui leur est réservée.

Alors, connaissant le vrai profil et les aptitudes inexistantes d'un tel guignol, chef d'un machin avec un nom aussi stupide, il est aisé d'imaginer à quel point peuvent être minables ceux qui se prosternent, se courbent, s'offrent sans condition, s'aplatissent, s'écrasent, se couchent, devant lui.

En fait lorsque l'on voit le genre de personnes qui s'en réclament, ce qui s'appelle "génération du concret" est la poubelle des poubelles. Ce machin est le parfait abri des sénégalais aux compétences douteuses, des pillards, des fripouilles, des brigands, des barboteurs, de tous les rebus du PDS et ses alliés à la recherche d'une nouvelle caverne d'Ali Baba. Comme disait l'autre, "Le poulailler est un palais doré pour le coq malgré la puanteur des lieux"

Tous ces bandits et opportunistes de la pire espèce ont vu le sort réservé à ceux qui osent demander des comptes à Robert, qui a pourtant fait disparaître des centaines de milliards, entre le foncier, les dons, les prêts, les financements, etc….., juste pour l'embellissement d'une Corniche et d'une VDN. Alors quel meilleur abri ou vache à lait qu'une telle organisation, une telle agence, ou quoi que ce soit d'autre dirigée par cet intouchable dont la cupidité n'a d'égale que celle de son maître et papa.

Avec un tel degré de nuisance sur toute une économie, avec un tel pouvoir de corruption, avec une telle machine à propagande et à mensonge face à l'imposture et l'incompétence de ses dirigeants ou fondateurs, avec la protection d'un président qui s'accroche, l'on peut comprendre de voir ce machin souvent cité dans des propos ou dans des unes de quotidiens, mais pour en dire quoi ? "Ils ont volé - ils ont menti - ils ont acheté - ils se sont plantés - etc…".

Ce machin appelé "génération du concret" ne doit donc sa réputation qu'à des anti-valeurs et à son odeur qui attire principalement les charognes, les croque-morts, les perdants. Son odeur fétide ne passant pas inaperçue est la principale raison qui fait que l'on en parle. Les sénégalais leur ont déjà montré la voie des égoûts avec les locales, malgré les fraudes et tripatouillages de leur maître à penser
.


MARVEL
marvel@hotmail.fr



1.Posté par seynabou le 01/04/2009 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsque j'ai commencé à lire ce cet article, sans voir l signature j'ai su qu'il émanait de Marvel.

Jamais texte ne fut plus clair et plus explicite que celui-ci.

Cette définition de la GC est la meilleure.

Depuis des mois les sénégalais dans une crise profonde, je suis sûre qu'en lisant cet article de Marel, beaucou se sentiront mieux.

Je suis très contente ce matin.

Merci

2.Posté par seynabou le 01/04/2009 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsque j'ai commencé à lire cet article, sans voir la signature j'ai su qu'il émanait de Marvel.

Jamais texte ne fut plus clair et plus explicite que celui-ci.

Cette définition de la GC est la meilleure.

Depuis des mois les sénégalais sont dans une crise profonde, je suis sûre qu'en lisant cet article de Marel, beaucoup se sentiront mieux.

Je suis très contente ce matin.

Merci




3.Posté par samba le 01/04/2009 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de grace soyez objectif dans vos propos,taisons ces querelles de bas étage et attaquons nous à l'essentiel:une introspection générale. Le problème n'est ni massamba ni mademba mais l'homo senegalensis, alors de grace basta

4.Posté par balaba le 01/04/2009 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Marvel,que Dieu te garde. La puanteur dégagée par cette famille, provient du fonds des abysces infernales.Il n'est pas loin le jour ou ils payeront cash le tort porté à ce peuple qui a su si merveilleusement porter Wade au pouvoir.Qui pouvait deviner que c'est un malade, fou furieux,voyou-mafieux qui se terrait en lui.Il est entrain de bazarder tout le pays dans toutes ces dimensions,mais demain sera un autre jour,gare,gare!!!

5.Posté par lamso le 01/04/2009 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci de tout coeur ,pour toute la joie que tu nous procures,longue vie a toi merci et merci encore

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image