leral.net | S'informer en temps réel

La grande peur d’Amy Mbacké Thiam

VISITE DE CAMBRIOLEURS ARMES

Après Barthélémy Dias, c’est la championne olympique d’Edmonton Amy Mbacké Thiam qui accueille les nervis chez elle, dans la nuit du 24 décembre.


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Décembre 2011 à 05:30 | | 0 commentaire(s)|

La grande peur d’Amy Mbacké Thiam

Quatre hommes armés de pistolet à bord d’un véhicule Pick-up ont débarqué chez Amy Mbacké Thiam, dans la nuit du 24 décembre. «Quatre hommes armés de pistolet ont débarqué chez moi à 1 heure du matin, à bord d’une voiture Pick-up non immatriculée», a expliqué la championne olympique d’Edmonton dans le quotidien «l’Observateur». Amy Mbacké Thiam envisage de porter plainte contre X, pour que lumière soit faite sur cette affaire. «Je suis allé à la police de Rufisque pour faire la déposition. Après je suis partie à Sipres Cap des Biches pour y dormir, car j’avais peur de retourner chez moi. Hier lundi (Ndlr : lundi 26 décembre) matin, je suis allée à la gendarmerie de Sangalkam qui couvre la zone de Mbao. On m’a demandé de porter plainte contre X». Pape Thiam Camara le vigile de la maison de la championne explique les circonstances de l’attaque : «Quand ils sont arrivés, ils ont violemment cogné à la porte. Je suis descendu pour voir. Ils ont menacé de défoncer la porte, puis ils m’ont pris au collet en braquant un pistolet sur moi. Ils m’ont dit qu’ils ont besoin d’Amy Mbacké Thiam. Ils n’ont rien trouvé.»

Mais le vigile ne saurait identifier les assaillants. «Je n’ai pas pu les identifier. Tout ce que je peux affirmer par contre c’est que l’un des assaillants avait un accent sérère et l’autre un accent malien».

SIAKA SORY TOURE (Stagiaire) lesenegalais.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image