leral.net | S'informer en temps réel

La honte du timbre- Par Mamadou Sy Tounkara


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Avril 2015 à 21:50 | | 9 commentaire(s)|

La honte du timbre- Par Mamadou Sy Tounkara


Monsieur le Président de la République,

Le Sénégal n’a jamais fabriqué un seul timbre depuis 55 ans. Nos timbres sont émis à Périgueux en France depuis 1880, suite à une décision politique et stratégique de l’Etat colonial français. Pourquoi cet état de fait doit-il perdurer 55 ans après notre indépendance ?

Le timbre a plusieurs fonctions. Tout d’abord, il a une fonction de souveraineté car seul un Etat a le droit d’en émettre ; ensuite, c’est une valeur économique puisque la vente de timbre-poste et de timbre fiscal rapportent des milliards à l’Etat et aux collectionneurs ; de plus, il a une valeur culturelle car permettant de magnifier des sites et des personnages historiques.

Le timbre n’est rien d’autre qu’un morceau de papier illustré d’un graphisme et enduit d’un adhésif. C’est un simple autocollant que font des machines simples pouvant être fabriquées par nos artisans. A l’achat, la machine ne dépasse guère un million FCFA. Comment peut-on justifier notre dépendance sur l’émission du timbre malgré ses fonctions et sa simplicité ? Un timbre sénégalais a honoré Lady Diana mais jamais nous n’avons émis un timbre pour saluer la mémoire d’un personnage religieux de chez nous alors que même le Bénin a consacré un timbre à El Hadj Oumar Foutiyou Tall.

Vous avez parlé d’indépendance économique. Fabriquer nos propres timbres en est une partie intégrante. A défaut, nous transmettrons cette honteuse et injustifiable dépendance à nos enfants et nos petits-enfants qui seront bien en droit de nous juger le plus sévèrement possible.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image