leral.net | S'informer en temps réel

La jeunesse de mon pays ( Dr Bassirou NIANG )

I.1- La jeunesse estudiantine

Cette frange de la jeunesse est celle qui est passée par les mailles du système éducatif défaillant et en déliquescence. Différente des rejetons de la petite bourgeoisie, elle vient des campagnes, au fond de la verte Casamance, des berges du Sine- Saloum et du Fouta la pieuse. Par un miracle dont elle est la seule à pouvoir expliquer, cette jeunesse inscrite à l’école publique a réussi à franchir des barrières monstrueuses depuis le cycle primaire. Elle se retrouve à l’université dans des amphis bondés, avec un système d’évaluation qui frise la loterie nationale. L’intelligence et le travail ne sont plus des critères d’appréciations de son effort, elle semble perdue, désorientée et se refugie dans la violence pour survivre.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Février 2013 à 23:50 | | 1 commentaire(s)|

La  jeunesse de mon pays ( Dr Bassirou NIANG )
I.2- la jeunesse religieuse

Devant le désert des politiques publiques en matière de prise en charge de ses préoccupations et l’obstruction d’un horizon de plus en plus sombre. Telle un fantôme, elle erre de confrérie en confrérie. Cette jeunesse fait sienne la célèbre phrase de l’autre : « la religion est l’opium du peuple ». Elle devient la proie facile des marchands d’illusions et autres chimères. Elle se retrouve piéger dans l’adoration d’un Dieu dont elle ignore la puissance. Victime du désespoir, elle confond l’Islam à l’adoration d’un Illuminé qui la conduit directe dans les abîmes d’un enfer ardent. Elle se retrouve combattante d’une cause des barbus de Gao et la force de travail exploitée d’entrepreneurs agricoles enturbannés.

I.3 – La jeunesse travailleuse

Née dans les confins du pays, démunie mais armée d’une volonté inébranlable, elle ne rechigne devant aucune tâche. Elle arpente les rues et les avenues pour écouler ses bricoles, elle cure et agrémente le quotidien de quelques bourgeoises oisives et dépigmentées. Elle est la main d’œuvre qui porte la souffrance d’un docker du port. Cette jeunesse rend aux carrosses des cols blancs leurs splendeurs d’origines. Souvent sans repères, elle tombe dans les mailles d’une justice impitoyable et renforce l’effectif des nombreux détenus anonymes de nos maisons d’arrêts et de corrections….Pardon !!! « d’incorrections ».

La jeunesse travailleuse c’est aussi celle, qui a bravé les pièges de l’éducation nationale pour se retrouver en haut de l’affiche. Elle accompagne les quelques progrès de notre économie nationale qui demeure sous perfusion continue des Institutions de Bretonne Woods.

I.4- La jeunesse politique

Sous la conduite d’un adulte entrepreneur politique, elle s’essaye à un militantisme du ventre…. Jadis combattante avec des convictions en bandoulière, elle se transforme malgré elle, en garniture d’évènements politiques. Elle est la foule. Elle est la masse… Elle est juste là, pour applaudir. Cette jeunesse exprime son ras le bol par un « y’en a marre », elle s’érige en théoricien du développement sans comprendre les enjeux du moment. Elle devient le mouvement d’un certain 23 juin.

Cependant, une partie de cette jeunesse a su se faufiler entre les jambes du système et se hisser en haut des montagnes veloutées du pouvoir. Elle devient la référence et aiguise les appétits des autres..
Au total, la jeunesse de mon pays est diverse, elle est travailleuse, studieuse, spirituelle et politique. Comme toute la jeunesse de la planète, elle vit les convulsions d’un monde incertain, d’un monde qui tangue entre un capitalisme devenu sauvage et une sociale démocratie qui peine à s’affirmer…Elle est simplement une jeunesse qui vit sa belle jeunesse, en attendant le souffle d’un vrai changement où celui de la mort.



Dr Bassirou NIANG – drbassirou@gmail.com




1.Posté par Ablayesylla le 17/06/2013 23:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Slt diewrin siyar bo wer naka nikhma yi fasalé

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image