leral.net | S'informer en temps réel

La justice doit mettre Me Wade en résidence surveillée (Ousmane War, Apr Benelux)

Même si le préfet de Dakar a interdit la série de manifestations du Pds, ces leaders ont décidé néanmoins de franchir la barre rouge à l’encontre des lois qui régissent le pays en lieu et place d’une opposition républicaine. Nous appelons ainsi le Président Macky Sall à ne pas céder et à faire preuve de plus de fermeté, même devant Me Abdoulaye Wade que nous respectons pour son âge et non pas pour les valeurs politiques, colorées de violence, qu’il a toujours véhiculées.


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Février 2015 à 09:59 | | 29 commentaire(s)|

La justice doit mettre Me Wade en résidence surveillée (Ousmane War, Apr Benelux)
L’historique de la tentative de marche du Pds, nous le répétons, n’a pour fondement que la libération de Karim Wade des mains de la justice sénégalaise, qui continue à merveille de bien faire son travail dans le cadre de ce dossier précisément. La seule erreur que nous pouvons leur reprocher, c’est de l’avoir laissé libre le mis en cause durant près de 18 mois, le temps de se rendre en Europe ou encore partout dans le monde pour tenter d’effacer la traçabilité de son immense fortune, l’argent du contribuable sénégalais. Je sais aussi, preuve à l'appui et tout le monde le sait que la prétendue maison de Me Madické Niang appartient à Karim Wade. Mais, à ce niveau-là, nous reconnaissons que Macky Sall et son entourage ont manqué de courage ou bien ont hésité. Le moins que l’on puisse dire, cette marche du Pds est insensée et sans objet véritable.

Si on voit Pape Samba Mboup, tenir des propos incendiaires, on se pose des questions sur ce Monsieur qui n’a aucun mérite, à part d’avoir été un valet de Wade. On se le rappelle lors d'un voyage aux Etats Unis, ivre mort, la délégation présidentielle avait rejoint Dakar sans lui, le laissant sur place. Nous appréhendons bel et bien le manque de légitimité et de crédibilité de Omar Sarr, de Me Amadou Sall ou encore de Farba Senghor pour ne citer que ceux-là qui, si le peuple se permettait, à chaque fois, de remonter le temps, on verrait bien que ces hommes politiques sont aigris et jaloux de Macky Sall qui a su s’imposer au pourvoir par la plus démocratique des voies possibles. C’est pourquoi, si le Pds marche pour troubler la paix civile et pour tenter de déstabiliser un régime élu démocratiquement, l’Etat doit prendre ses responsabilités en interdisant toutes les manifestations de cette formation connue de tous pour ses positions violence et de va-t-en-guerre. Quant à Monsieur Oumar Sarr et ses camarades, ils ne sauraient amalgamer en inviter tous les partis politiques, tous les syndicats, toutes les organisations de la société civile et de défense des droits à l’homme, tout le peuple, à se joindre à eux pour leur dessein machiavélique purement politicien.

L’on sait que Macky Sall est un homme de liberté et de démocratie, au demeurant face à lui Me Abdoulaye Wade qui a décidé à rendre la vie exécrable au Président Macky Sall, il doit tout bonnement être mis en résidence surveillée pour les nombreux torts qu’il a causés au peuple sénégalais lorsqu’il était au pouvoir. La mort de Balla Gaye, de Mamadou Diop et tant d’autres choses graves qui font de lui un présumé coupable comme son fils. L’Apr Benelux ne peut accepter l’impunité dans notre cher pays, ce Sénégal dont nous sommes tous fiers, qui se retrouve aujourd’hui avec le Pse sur les rampes de l’émergence. Nous lançons un appel au peuple, aux parents et aux jeunes être vigilants et éviter toute possibilité de manipulation de la part d’hommes politiques dont la seule ambition est de retrouver le pouvoir, par tous les moyens. Nous disons NON. La justice sénégalaise est souveraine et ses hommes sont compétents.

Monsieur Ousmane War
Coordonnateur Général
Apr Benelux - Belgique








Hebergeur d'image