Leral.net | S'informer en temps réel



La justice saisie après les propos de Laurence Rossignol sur les «nègres»

le 11 Avril 2016 à 13:14 | Lu 817 fois

Après la sortie de la ministre, plusieurs associations décident de réagir. BuzzFeed s’est procuré la plainte de l’association Les Indivisibles adressée à la Cour de justice de la République.


 

 

 

 

[Après sa sortie sur RMC]url:http://www.buzzfeed.com/davidperrotin/critiquee-pour-avoir-dit-negre-sur-rmc-la-ministre-des-famil  le 30 mars dernier pour dénoncer la mode islamique, la ministre des Familles, Laurence Rossignol, a été vivement critiquée. En récusant l’idée que certaines femmes pouvaient choisir elles-mêmes de porter le voile, elle a établi cette comparaison:

«Mais bien sûr, il y a des femmes qui choisissent, il y avait des nègres afri…euh… des nègres américains qui étaient pour l’esclavage, hein.»

Après ces propos de la ministre, notamment défendue par Elizabeth Badinter et Manuel Valls, de nombreux internautes et quelques associations ont exigé la démission de Laurence Rossignol.

D’après nos informations, l’association antiraciste [Les Indivisibles]url:http://www.lesindivisibles.fr/  a aussi décidé de saisir la [Cour de justice de la République]url:http://www.liberation.fr/france/2014/01/03/au-tribunal-des-puissants_970495  (seule juridiction habilitée à juger les infractions commises par des ministres) pour «injure publique à caractère racial et religieux». Une infraction passible [d]url:http://stop-discrimination.gouv.fr/informations/les-sanctions-penales [e 3 ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende.]url:http://stop-discrimination.gouv.fr/informations/les-sanctions-penales  Cette cour, une fois qu’elle aura reçu la plainte, devra décider pour dire si elle est compétente ou si c’est au tribunal correctionnel de trancher ce litige.

L’association met en cause l’utilisation du terme «nègre» par une ministre en fonction, mais dénonce aussi la comparaison «des femmes qui portent le voile» à des «personnes aliénées» ou à des «militantes salafistes».


Extrait de la plainte des Indivisibles BuzzFeed France


Selon Me Hosni Maati, conseil des Indivisibles, les propos tenus par la ministre des Familles «incitent, sous couvert de respect des valeurs républicaines, à la haine contre les femmes musulmanes portant le voile».

Joint par BuzzFeed News, le président des Indivisibles Amadou ka précise:

«Ces propos sont tellement choquants, qu’on ne pouvait pas ne pas réagir. En une phrase, la ministre cumule une injure raciale, une discrimination des femmes voilées et même, pourrait-on dire, une obstruction à la liberté de commercer.»

CSA et procureur de la République saisis par le CRAN

En outre, [le Conseil représentatif des associations noires]url:http://www.le-cran.fr/  (Cran) a également saisi le procureur de la République sur la base de la loi de 1881 et de la loi Taubira, pour dénoncer «cette atteinte à la mémoire et à la dignité des personnes d’ascendance africaine».

«Nous avons également saisi le CSA car Jean-Jacques Bourdin n’a pas réagi aux propos de Laurence Rossignol. Or, les chaînes d’info ont le devoir de “maîtriser l’antenne”», précise auprès de BuzzFeed News le président du Cran Louis-Georges Tin.

[Il]url:http://www.le-cran.fr/presse-cran-associations-noires-de-france_lire_autres_2961_0_0.html  [estime aussi]url:http://www.le-cran.fr/presse-cran-associations-noires-de-france_lire_autres_2961_0_0.html  qu’en évoquant les «nègres afri… américains qui étaient pour l’esclavage», Laurence Rossignol «s’est comportée comme les antisémites qui passent leur temps à affirmer que certains Juifs ont collaboré avec les nazis et qui vise à rendre les victimes d’un crime contre l’humanité responsables de leur propre malheur».

Le CCIF «a réuni 400 plaintes» contre Rossignol

Enfin, le [Collectif contre l’islamophobie en France]url:http://www.islamophobie.net/  (CCIF) a décidé de lancer [une]url:http://www.islamophobie.net/articles/2016/04/04/temoignages-action-de-groupe-laurence-rossignol action collective contre les propos de la ministre après avoir déjà [lancé une pétition]url:https://www.change.org/p/tousuniscontrelahaine-du-gouvernement-que-laurence-rossignol-soit-sanctionn%C3%A9e-pour-ses-propos-racistes pour exiger sa démission.

[Vendredi, rapporte Libération]url:http://www.liberation.fr/france/2016/04/08/femmes-voilees-et-esclavage-des-associations-veulent-traduire-laurence-rossignol-en-justice_1444865 , le CCIF et la Fondation Frantz Fanon revendiquaient avoir regroupé plus de 400 plaignants, qui doivent encore déposer plainte pour «injure publique à caractère racial» devant la [Cour de justice de la République]url:http://www.liberation.fr/france/2014/01/03/au-tribunal-des-puissants_970495 , ou devant le tribunal correctionnel, au cas où la justice considérerait que les propos tenus par la ministre ne l’ont pas été dans le cadre de ses fonctions.

«Ces propos ne sont pas une erreur de langage, a estimé Mireille Fanon-Mendès-France, la fille aînée de l’auteur de [Peau noires, masques blancs]url:https://fr.wikipedia.org/wiki/Frantz_Fanon . «Ils traduisent un fondement intellectuel ancré dans la différenciation des races.»

Une saisine du tribunal administratif est par ailleurs «étudiée», selon plusieurs associations.

buzzfeed



Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage