leral.net | S'informer en temps réel

La légalisation de l’homosexualité n’est liée au temps (Sahnoun Ndiaye)

Macky Sall, en prenant position de façon aussi sibylline sur la question de la légalisation de l’homosexualité, vient confirmer les inquiétudes de ceux qui prédisaient qu’il a la volonté manifeste de banalisation de cette question pour son entrée progressive dans nos mœurs. Le temps fera irrémédiablement son œuvre.


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Juin 2013 à 22:00 | | 12 commentaire(s)|

La légalisation de l’homosexualité n’est liée au temps (Sahnoun Ndiaye)
Face à cette approche temporelle, il y a lieu de se poser trois questions : Macky Sall est-il personnellement prêt à dépénaliser l’homosexualité, en d’autres termes, quelle est sa position personnelle ? Quelle est la frange de la société qui n’est pas encore mûre pour la légalisation de l’homosexualité et qui le sera bientôt ? Quels sont les signes qui montrent que le moment est venu ?

Si ce problème est d’ordre social, il ne faut pas croire que les hommes qui composent la société n’ont aucune référence par rapport à la question. L’Islam et le Christianisme qui sont les deux religions dominantes des Sénégalais à 95 et 5 % ont déjà donné leurs réponses. Bonnes ou mauvaises, c’est selon.

En tout état de cause, un croyant de l’une ou l’autre religion n’a pas à réfléchir en terme de durée face à cette interrogation. Demain, l’Islam et le Christianisme, pour plaire aux défenseurs de l’union entre deux personnes de même sexe, ne vont pas varier sur cet ordre divin. Cela n’a aucun sens. Donc, Macky Sall est soit hors sujet soit il joue au plus malin. La réponse est claire est nette pour les croyants musulmans ou chrétiens à ce que je sache. Alors à qui s’adresse Macky Sall ?

La France qui vient d’autoriser cette pratique n’était pas prête. La preuve, les manifestations continuelles face à ce forcing. Il a fallu un parti, une idéologie, une majorité pour faire passer la loi. Un référendum aurait-il produit le même résultat ? Incertitude. Dans ce pays, ce n’est pas la majorité de la société qui a émis et accepté ce choix mais François Hollande et le parti socialiste. C’est un des dangers de ce que l’on appelle la démocratie.
Donc Macky Sall se fourvoie complètement en répondant de la sorte, la position de l’Islam n’est pas négociable. Et Lot, quand il dit à son people : «Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n’a commise avant vous ? Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes ! Vous êtes bien un peuple outrancier.» (7:80/81), il n’est pas question de durée au-delà de laquelle cette pratique sera acceptée. L’homosexualité est condamnée ad vitam aeternam par la religion musulmane sans possibilité de compromission ou de retour en arrière.
Le châtiment d’un tel acte pose dans ses formes des interprétations. C’est à ce niveau que notre culture a toujours opté pour le rejet mais jamais la stigmatisation et la condamnation à mort. L’homosexuel est certes mal vu dans notre société mais il arrive souvent, face au manque de moyens de guérir ce handicap que l’on essaie d’y remédier autrement.
Confronté au phénomène, l’entourage cherche une épouse à la personne qui est frappée de ce tare. Dans certains cas, cette forme d’intégration sociale réussit et ladite personne devient un bon père de famille au grand bonheur de sa famille et de la société. Dans d’autres, l’homosexuel profondément atteint, allie les deux types de sexualité : homosexuel et père de famille. Le cas extrême, c’est la non intégration et une vie en marge de la norme. Sans pour autant réprobation publique extrême par la société. Cela vaut pour les lesbiennes bien que cette pratique soit récemment manifeste.
Jusqu’à présent, le seul moment où il y a tollé général, c’est lorsque l’Occident veut nous imposer la légalisation. En cas de capitulation, les risques seraient immenses allant de la condamnation violente à la création d’un ou d’Etats religieux à côté de celui dans lequel la légalisation de l’homosexualité est une question de temps.
Devant le Président Barack Obama et le peuple sénégalais, Macky Sall a voulu satisfaire l’une et l’autre partie. Il ne pouvait ni dire que l’homosexualité est un acte condamnable qui ne sera jamais légalisé au Sénégal ce qui est la vision de la majorité des Sénégalais ni prendre l’engagement ferme de faire ce que le lobby homosexuel américain lui demande. Tout le monde est content : un bout d’os à ronger pour chacune.
Sur la question de l’avancée progressive des droits des homosexuels, on retiendra avec attention la phrase : « il n’existe pas de discrimination et (..) les homosexuels ne sont pas pourchassés” au Sénégal. Qu’en est-il de la loi qui dit que : « Sans préjudice des peines plus graves prévues par les alinéas qui précédent ou par les articles 320 et 321 du présent Code, sera puni d'un emprisonnement d'un à cinq ans et d'une amende de 100 000 à 1 500 000 francs, quiconque aura commis un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe. Si l'acte a été commis avec un mineur de 21 ans, le maximum de la peine sera toujours prononcé. » (Article 319:3 du Code pénal).

Dans les propos de Macky Sall, il ressort que les homosexuels ont dorénavant la liberté d’aller et de venir en s’affichant publiquement sans être pourchassés par la population. C’est un pas de plus vers la reconnaissance. Prochainement, on assistera, par exemple, à une soirée organisée par les homosexuels au Théâtre Sorano ou au Grand Théâtre sans possibilité de s’y opposer sinon par la condamnation verbale. La loi ne l’interdit pas et Macky Sall a pris l’engagement devant le Président américain qu’ils ne seront pas “pourchassés”. En attendant qu’ils puissent se marier entre eux quand la société sénégalaise sera prête.

Sahnoun Ndiaye



1.Posté par abdourahmane le 28/06/2013 21:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tres bonne Reaction ! tt le monde n'a pas tres tot eu cet perception dans le discours de macky

2.Posté par Etienne le 28/06/2013 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Va te faire foutre toi Sahoun Ndiaye. Macky a était clair, il a dit pour le moment car il sait qu'il est élu pour 5 et pas pour l'éternité. Dieu seul sait ce que deviendra le Sénégal dans 10, 15 ou 30 ans. Sa position est a saluer, mais quand on est contre une personne, il n'y rien a faire, cette personne a tjrs tort. Tu es vraiment de mauvaise foi Sokhor Nidaye.

3.Posté par schwarzeraal le 28/06/2013 23:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les senegalais ont legalise dans leurs mentalites le bireule. le tiagatou mbarane.le temps viendra pour les gays de dresser leurs tentes et musiques pour feter leurs unions comme le font ces bireulekates.

4.Posté par pape le 29/06/2013 05:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr ou je ne sais pas quoi dire.mais quoique tu puisses dire,reconnais que"bireul ,tiagatou etc..."se fait entre un Homme et une Femme.moi j''imagine un homme djioutou pour se faire baiser.alors djongoma khalatal lolou limouy nirol

5.Posté par BOUL FALE le 29/06/2013 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les driankés ont été depuis la nuit des temps celles qui ont consciemment ou inconsciemment légalisé l'homoxesualité. Qu'est ce qui animaient les sabars et autres orgies des femmes sans scrupule des années 60? Qui servaient d'entremetteurs à celles-ci ? .... Pourtant ça se faisait au vu et au su de tous. A UNE CERTAINE EPOQUE, AVOIR UN AMI "GOOR DIGUENE" était DE MODE CHEZ CHEZ CERTAINES FEMMES DES MILIEUX HUPPES DE DAKAR. Au lieu de choquer, ça amusait plutôt. Comme réprobation, nos réligieux n'avaient que le mot "SOUBHANALLAH" pour marquer leur désaccord et chasser SATAN. Je suis d'accord avec MACKY, sil dit qu'ils n'ont jamais été pourchassés au Sénégal, mais s'il s'est agi d'organiser des mariages et autres actes contre nature, notre société et notre loi ont toujours dit NON. Le mariage HOMO est apparu au début de ce siècle, en occident et tente de se déployer à travers le monde entier. Malheureusement ni MACKY ni personne d'autre n'y pourront rien. Ce que nous pouvons faire c'est d'être vigilants et de prier pour que ce mal du siècle ne s'installe pas dans notre pays.
CE N'EST PAS L'AFFAIRE DE MACKY, MAIS CELLE D'UN PEUPLE DÉTERMINÉ A MENER LE COMBAT JUSQU'AU BOUT.

6.Posté par FOLKLORE le 29/06/2013 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je voudrais revenir sur le problème de l’homosexualité qu’ont traité différemment Obama et Macky. Si beaucoup de gens se réjouissent de la déclaration de Macky Sall, je me range plutôt du côté du journal Tribune qui y voit des zones d’ombre et du côté de Sud quotidien qui a trouvé que Macky a été ferme mais subtil. Personnellement, je ne dirai pas que Macky a été ferme, il a plutôt été politique et c’est ce qui me gène dans cette histoire. Je trouve que dans la vie, il y a des choses vitales pour un peuple et pour lesquelles il faut être intransigeant et c’est le cas pour l’Homosexualité et ceci pour une raison toute simple.
On ne peut pas parler de bon fonctionnement de la société sénégalaise sans tenir compte de sa composition et des convictions, coutumes et us des sujets qui la composent. Même si le Sénégal est un pays démocratique et tolérant, il ne faut pas oublier que 95% des Sénégalais sont des musulmans et que l’Islam est la colonne vertébrale du Sénégal. Il y a aussi la communauté catholique très pratiquante et très respectée qui a aussi son mot à dire comme les musulmans. On se rappelle encore de la déclaration courageuse du Cardinal du Sénégal qui a même fait mieux que beaucoup de chefs religieux musulmans trop silencieux sur le sujet.
Il faut demander à Obama d’aller au Vatican ou à la Mecque pour parler de légalisation de l’homosexualité…Il ne le fera jamais à cause des conséquences que cela pourrait engendrer.
Si Obama a eu le courage de parler de l’homosexualité, même si c’est une journaliste qui lui a posé cette question, c’est que tout simplement le Sénégal est un pays test.
Dans la vie, si vous voulez casser une dynamique, vous pouvez aussi bien commencer en bas de la pyramide ou au sommet. La différence, c’est qu’au sommet, vous prenez plus de risques mais si les résultats commencent à se faire sentir, ils viendront d’une façon exponentielle puisqu’ils se répartiront sur tous les autres pays de moindre envergure. C’est comme le cas de la chute du mûr de Berlin, on a vu après comment les pays du bloc de l’Est sont tombés.
Personnellement, je ne crois guère que ce combat d’Obama en faveur de l’homosexualité soit un combat tout simplement d’un homme qui déteste soit disant l’intolérance, c’est plutôt une vision de certains lobbies qui veulent mettre en place dans le monde un certain mode de vie qu’ils pensent être meilleur et qui ne fera référence à aucune religion ou coutume.
Il y a deux ans Sérigne Cheikh Tidiane SY Al Macktoum, Khalif Général des Tidianes nous mettait en garde contre tous ces phénomènes et lobbies qui avancent masqués dans le seul but de détruire le Sénégal comme ils l’ont fait avec le Zaïre. Il est donc grand temps que les Sénégalais de toute confession religieuse se mettent à prier pour qu’Allah chasse Satan du Sénégal.
Macky Sall a bien expliqué que les Sénégalais ne sont pas intolérants ni discriminatoires envers les homos qui sont des êtres normaux comme tout le monde mais leur pratique sexuelle révèle de la sphère privée. A part ça, ils sont des citoyens comme tout le monde. Seulement, au Sénégal, nous avons des règles de fonctionnement qui pérennisent notre société et qui sont incompatibles avec l’homosexualité pratiquée et acceptée dans la sphère publique.
Jamais au Sénégal, on appellera au meurtre des homos mais l’homosexualité pratiquée publiquement sera lourdement sanctionnée comme le prévoit le Droit sénégalais.
Tout le monde sait qu’il est plus facile de détruire que de construire et si le Sénégal a mis beaucoup de temps a créer et consolider des acquis sociaux, culturels, religieux, il ne faudrait jamais accepter ce genre de sujet dont la seule motivation n’est rien d’autre que de vouloir détruire les fondements de la nation sénégalaise.
Si tout le monde tend à féliciter Macky Sall, moi, je trouve qu’il a raté une belle occasion de dire les choses de la façon la plus claire pour tout le monde (partisans et opposants de l’homosexualité). Même si Macky par déclaration au conseil des ministres a dit que jamais sous son magistère l’homosexualité ne sera légalisée, je pense qu’il pouvait tout simplement dire devant Obama que le Sénégal est un pays à 95% de musulmans et rien que pour cela, l’homosexualité ne sera jamais légalisée parce que tout simplement contraire à nos valeurs et coutumes religieuses. C’est simple comme bonjour et on est pas obligé de sortir d’ Harvard ou de Cheikh Anta Diop pour le comprendre. Quand, on a posé le problème de la polygamie à des parlementaires français, ils ont dit tout simplement que ce ne sera jamais légalisé car elle est contraire aux valeurs et coutumes françaises.
Ce n’est pas parce qu’Obama a des milliards de dollars à déverser en Afrique en ces temps de crise qu’il faut être subtil comme l’a bien vu Sud Quotidien. Cette subtilité peut être lourde de conséquences pour Macky Sall parce qu’on va encore dire qu’il ne sait pas où il va, il tâtonne.
Sur certains sujets politiques, il n’est pas interdit de tâtonner parce que les choses bougent très vite en politique. Malheureusement, sur certains sujets qui déterminent la vie et l’avenir d’une nation, on n’a pas le droit de ne pas être clair et précis.
Ce n’est pas le Wakh Wakhète de Wade, mais le problème, c’est que Macky sait pertinemment que l’homosexualité ne sera jamais dépénalisée au Sénégal, mais il a créé une telle ambiguïté à cause de ses phrases très floues comme :
- La peine de mort a mis du temps pour être abolie dans certains pays…il faut donc laisser le temps à l’évolution de la société.
Et pourtant Macky sait bien qu’en parlant de légalisation de l’homosexualité, il devrait plutôt parler de régression et non d’évolution parce que le progrès n’a pas toujours la même signification dans la religion que dans la vie de tous les jours. Le plus souvent progrès veut dire perdition dans l’islam.
« l’homosexualité est contraire aux valeurs qui ont fait le Sénégal et qui nous déterminent tous les jours »
Nous le savons tous, nous le pensons tous, il ne faux pas donc être hypocrite en refusant de le dire publiquement.
Même si Obama a dit en Ouolof qu’il est du même camp que Macky, je suis sûr qu’en reprenant le AIR FORCE ONE, il a du se dire que Macky n’était pas l’allié qu’il pensait.
Les gens peuvent aussi penser que si Macky n’a pas été précis, c’est sûrement une tactique pour ne pas fâcher le peuple sénégalais mais qu’au fond, il tiendrait un autre langage devant les instances internationales.
Macky n’a pas eu le courage de LUMUMBA pour dire clairement non et jamais de légalisation de l’homosexualité au Sénégal.
On est plus à l’époque de la guerre froide mais les temps n’ont pas vraiment changés, ce sont plutôt les objectifs et les moyens utilisés qui ont changés.
Maintenant, soit vous acceptez les codes, soit vous affamez votre peuple qui sera après obligé de vous pousser vers la sortie.
Je disais hier à un ami que Macky Sall a raté une occasion inouïe d’avoir à vie la bénédiction d’Allah SWT. Il faudrait que Macky se rappelle souvent qu’il y avait au palais présidentiel un homme plus puissant que lui qui s’appelle Abdoulaye Wade et qui est aujourd’hui à Versailles. Il sera donc un jour jugé sur ses actes.
Avant tout cela, il faudrait surtout pas qu’il oublie qu’Allah connait très bien ses intentions et ce qu’il souhaite de bien ou de mal pour son pays, le Sénégal.
Le sociologue Diakhaté a dit que Macky a retrouvé son peuple, moi je dirais en partie puisque partout où il passera pour vendre son statut de leadership de la démocratie en Afrique, cette question sur la légalisation de l’homosexualité au Sénégal lui tombera dessus et surtout en Occident où il sera attendu de pieds fermes. Les Sénégalais jugeront…

Comme Macky l’a si bien dit, le Sénégal est un pays tolérant, ouvert, démocratique mais il devait tout simplement rajouté : « pays très ancré dans ses valeurs héritées de ses ancêtres…»
Macky devait se rappeler de ce devise de nos militaires : « On nous tue, mais on ne nous déshonore pas »
Même si la santé au Sénégal manque de moyens, même si le chômage des jeunes est explosif, même si l’école sénégalaise est malade, etc…Macky devait couper court à cette discussion sur la légalisation de l’homosexualité, surtout qu’on ne l’avait pas encore entendu parler directement de ce sujet. C’est toujours des déclarations sans importance de membres de l’APR.
Cette fois-ci, il a parlé mais il n’a pas été clair…
Il a surtout été très politique et ambigu sur ce sujet, d’où la subtilité…


7.Posté par FOLKLORE le 29/06/2013 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Sahnoun Ndiaye !

Je trouve ton texte super, il n'y a rien à rajouter tellement tout est bien dit...
Là où je ne suis pas totalement d'accord c'est quand tu dis ceci à la fin :

" Dans les propos de Macky Sall, il ressort que les homosexuels ont dorénavant la liberté d’aller et de venir en s’affichant publiquement sans être pourchassés par la population. C’est un pas de plus vers la reconnaissance. Prochainement, on assistera, par exemple, à une soirée organisée par les homosexuels au Théâtre Sorano ou au Grand Théâtre sans possibilité de s’y opposer sinon par la condamnation verbale. La loi ne l’interdit pas et Macky Sall a pris l’engagement devant le Président américain qu’ils ne seront pas “pourchassés”. En attendant qu’ils puissent se marier entre eux quand la société sénégalaise sera prête. "

Personnellement, je trouve que c'est à cause des propos flous de Macky qu'on pourrait penser que les homos sont libres de s'exposer publiquement au Sénégal jusqu'à organiser des soirées à Sorano etc. Il n'en est rien du tout parce que l'homosexualité est interdit dans la sphère publique.
Le prochain test pour Macky sera effectivement le jour où les homos de France, des USA et du Sénégal décideront d'organiser une conférence ou une soirée culturelle ici au Sénégal.
Macky n'a pas du tout rassuré, il s'est compliqué ta tâche. Je pense qu'il s'en est rendu compte et c'est pourquoi, il a fait encore une autre déclaration sur le même sujet quand Obama a quitté le sol sénégalais.
J'ai dit dans mon texte que Obama a dû se dire que Macky n'était sûrement pas l'allié qu'il croyait et je pense que le président américain n'était pas totalement satisfait de son voyage et c'est la raison pour laquelle il n'a pas fait un grand discours qu'on pourrait appeler " le discours de Dakar d'Obama ".
A mon avis, soit Macky sera poussé à accepter les fantasmes et caprices des occidentaux, soit il sera mis en quarantaine comme l'a été Sékou TOURE. Et comme Macky a le tempérament de Sékou TOURE, il ne se laissera pas faire. Macky a beaucoup de personnalité mais très mal conseillé en stratégie et communication. Je pense que Souleymane Jules DIOP nettoiera tout ça très rapidement.
Si j'ai quelque chose à dire à Macky, c'est que quand il s'agit de protéger les fondements de la nation, on ne doit jamais tergiverser quelque soit le prix...Et Allah observe et il est le témoin sûr...

8.Posté par jock le 29/06/2013 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENCORE VOUS SAHNOUN ? ENCORE VOUS ?
I ME SEMBLE QUE MONSIEUR LE GROOM WADIEN NE SE FATIGUE PAS.
LE SILENCE EST D4OR. NE LE SAVIEZ6VOUS PAS ?
FRANCHEMENT VOUS FAITES PITIE ! C'EST LAMENTABLE COMME POSITION - APRES AVOIR VU SON MENTOR ,SON GOUROU, SON SOUTIEN DANS LA PREDATION ET LA PREVARICATION ECARTE PAR LE PEUPLE - votre hantise de voir l'objet du choix démécratique des Sénégalais réussir ce tout le lobbying du monde ne put offrir à WADE.
IL EST TEMPS DE VOUS TAIRE PARCE QUE DANS CE PAYS LES RATS D'EGOUT N4ONT PLUS LEUR PLACE 775457544
L'ENSEIGNANT DE GUINGUINEO

9.Posté par alioune le 29/06/2013 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour le peu de temps qu'il nous reste à vivre essayons d'etre honnètes....macky a été Clair....la question gay n'est pas un problème à lui mais un problème à nous tous....comment expliquer que les journaux nous rapportent chaque jour des faits divers sur ce sujet?peensez-vos que macky soit à l'origine?soyons serieux...l'homosexualité existe dans notre pays et a toujours existé.....la verité c'est que notre Senegal est devenu de plus en plus "musulman"de par le nombre,les chaines de tele cultuelles,le discours jihadistes et tant d'ingredients sont Venus aussi durcir certains discours.....alors qu'on cesse de prendre les citoyens pour des idiots....le Senegal est un pays majoritairement musulman non un pays musulman....et pour finir la population musulamne varie entre 85 et 90%...le reste est Chretien et animiste....et croyez-moi ya plus d'animistes que de chretiens......essayons de regler ce problème des gays de façon intelligente....car c'est un phénomène qui a le vent en poupe....soutenu par un élan international qui peut faire mal à tout pays pauvre....alors pour dire ce qu'on pense quand on veut et où on veut....il faut travailler...

10.Posté par Deugg gui le 29/06/2013 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La problématique de l'homosexualité pour la société Sénégal comme dit Macky, ce n'est pas l'homosexualité elle-même mais plutôt la fierté homosexuelle, la "Gay pride". Afficher fièrement ce qui n'est ni plus ni moins qu'une turpitude pour une société dans laquelle la "kersa" reste une valeur cardinale est tout simplement insensé. Le phénomène "goordjiguène" a toujours fonctionné à la marge, c'étaient des marginaux comme les autres : chaque famille gérait les siens, drogués, soûlards ou même autres agresseurs.

Alors, Macky n'a qu'à faire dans l'innovation : proposer dans le dispositif pénal du Sénégal la déchéance de nationalité et l'extradition vers les pays qui voudront bien signer des accords bilatéraux pour accueillir nos "goordjiguènes" et autres "gays". C'est le meilleur dispositif pour leur coller la paix : Mbaye Ndiaye, pas le ministre pleureur, fera sûrement beaucoup d'émules.

11.Posté par zzed le 30/06/2013 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

parfois je me demande si certains sont simplement bouchés ou s'ils sont de mauvaise foi! Car tout individu saint d'esprit et de bonne foi doit reconnaître que macky sall a été on ne peut plus clair sur la question de l'homosexualité!Il a dit de façon limpide que celle ci ne sera pas légalisée au sénégal.Maintenant, il faut vraiment être un débile mental pour ne pas comprendre le sens du "pour le moment " employé par macky sall.Car outre son aspect diplomatique (son hôte, obama venait tout de même de faire l'apologie des droits des homosexualité), il demeure que macky sall n'est pas comptable de ce qu'acceptera la société sénégalaise dans cent ans!Car dans un siècle, les sénégalais qui seront là pourraient ne pas voir d'inconvénient dans l'homosexalité!Pourquoi creer de faux débats sur le terme "pour l'instant"?Y 'en a qui vievent du débat sur l'homosexualité, on dirait!

12.Posté par bbb le 30/06/2013 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bof, seuls les imébciles n'ont pas compris les propos, portant clairs, de macky sall!Avec un imbécile, il faut entrer dans chaque détail pour se faire comprendre!Et les imbéciles, quoiqu'on fzsse, ne changeront jamais

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image