leral.net | S'informer en temps réel

La libération des "otages politiques": Le nouveau combat de Aïda Mbodji


Rédigé par leral.net le Lundi 30 Mars 2015 à 08:57 | | 5 commentaire(s)|

La libération des "otages politiques": Le nouveau combat de Aïda Mbodji
Ceux qui pensaient qu’Aïda Mbodji allait déclarer sa candidature pour 2017 lors de l’Assemblée générale extraordinaire de la fédération Pds de Bambey, hier dimanche dans la salle de délibération de la mairie, peuvent déchanter. D'après Le Populaire, la présidente du Conseil départemental qui a écouté les différents délégués venus des 12 communes de Bambey est invitée à porter un nouveau combat, celui de la libération de tous les prisonniers libéraux qui sont plus d’une vingtaine en ce moment. Dans une résolution rendue publique à l’issue des discussions qui ont duré près de quatre heures, la fédération Pds de Bambey a vigoureusement dénoncé les arrestations qu’il qualifie d’arbitraires et d’abusives de ses responsables, tout en alertant contre ce qu’elle qualifie des dérives liberticides et antidémocratiques et autres tentatives d’entraves aux libertés d’opinion et d’expression. L’Assemblée générale a pris acte de la candidature de Karim Wade, mais se démarque de celle-ci et du processus qui a abouti à cette décision.

Tout en réaffirmant son ancrage dans le Pds, la fédération de Bambey prévient : «Si tous les otages politiques ne sont pas libérés et si le pourvoi en cassation (ndlr : de Karim) n’aboutit pas, elle ne saurait continuer à cautionner la candidature d’un prisonnier à la prochaine élection présidentielle parce qu’elle risque de compromettre les chances du Pds de reconquérir très rapidement le pouvoir».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image