leral.net | S'informer en temps réel

La liberté provisoire refusée au faux petit-fils de Baye Niass


Rédigé par leral.net le Dimanche 5 Octobre 2014 à 19:51 | | 2 commentaire(s)|

La liberté provisoire refusée au faux petit-fils de Baye Niass
Le calvaire continue toujours pour le faux petit-fils de Baye Niass, Mouhamed Ibrahima Niass, poursuivi pour escroquerie. Safatim Ndiaye qui espérait passer la Tabaski au milieu des siens doit encore croupir à Rebeuss le temps que Dame justice examine à fond son dossier qui a été renvoyé au 8 octobre prochain.

Dans cette affaire d’escroquerie et de charlatanisme, rapporte L’As, le préjudice subi par Mor Gaye est de 70 millions. Une somme qui est tombée dans l’escarcelle du faux marabout avec la complicité de son ami Yacine Gueye, employée dans une banque de la place.

Au départ, Mor Gueye était à la recherche d’un financement de 80 millions. Et Yacine Gueye a contacté son ami faux petit-fils de Baye qui a donné son onction de libérer au-delà de la somme, 300 millions, non sans demander un acompte de 70 millions. Malheureusement, il n’a pas respecté le délai de rigueur pour remettre à M. Gueye son argent.

Finalement, l’escroc marabout et sa complice ont été placés sous mandat de dépôt.

Senego






Hebergeur d'image