leral.net | S'informer en temps réel

La "malbouffe" cause plus de morts par an que le sexe, l'alcool et le tabac réunis

Le groupe d'experts britannique Global Panel a publié une étude, relayée par Le Point, détaillant les effets dévastateurs de l'obésité sur la santé publique et l'économie des Etats concernés. Les conclusions indiquent que le pourcentage de personnes en surpoids risque de passer de 1,33 milliard en 2005 à 3.28 milliards en 2030.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Octobre 2016 à 00:30 | | 0 commentaire(s)|

Personnes obèses
Personnes obèses
D'après les chiffres de l'organisation mondiale de la santé (OMS), le surpoids est un fléau sanitaire qui concerne à l'heure actuelle plus de 1,9 milliard de personnes dans le monde, dont 600 millions d'obèses avérés.

Si la lutte contre le tabagisme, l'alcool et les relations sexuelles non-protégées sont au coeur des préoccupations de santé publique, le nombre de morts liées à ces trois facteurs seraient en réalité inférieur à celui lié à l'obésité. En cause, le grand nombre de conséquences sanitaires d'une mauvaise alimentation sur l'organisme (diabète, maladies cardio-vasculaires, hypertension artérielle, cholestérol).

L'obésité touche principalement les pays développés mais la tendance commence à s'inverser. Les pays en voie de développement, situés en particulier sur les continents africains et asiatiques, ont une augmentation du taux d'obésité aussi importante que celle du taux de sous-nutrition, voire plus.

Certains Etats sont confrontés à la fois à la sous-nutrition et au surpoids. C'est le cas pour les hommes africains subsahariens et les...

Khary DIENE avec le net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image