leral.net | S'informer en temps réel

La marche de l'opposition interdite : Le Pds s'en prend violemment à Macky Sall...

Macky Sall, qui pourtant a participé à la marche de Paris pour la « liberté d’expression » et notamment la liberté de blesser les musulmans du monde entier, vient d’interdire la marche du PDS de ce mercredi 28 Janvier pour risques de troubles à l’ordre public.


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Janvier 2015 à 12:39 | | 9 commentaire(s)|

La marche de l'opposition interdite : Le Pds s'en prend violemment à Macky Sall...
Il déroule un plan pour, comme il l’a lui même dit, se venger et solder ses comptes personnels avec le PDS. C’est ainsi qu’il interdit toutes nos manifestations et multiplie les arrestations et interdictions de sortie du territoire de responsables de premier plan dont les responsables des jeunes, des femmes, des cadres et du comité directeur.

Macky Sall veut mettre en œuvre un processus qui s’achèvera par l’interdiction de notre parti.

Le Parti Démocratique Sénégalais qui porte encore les stigmates du combat de notre peuple pour une démocratie apaisée ne saurait accepter un tel état de fait et se battra de toutes ses forces pour éviter les forfaits d’un homme incompétent prêt à tout pour s’assurer une improbable réélection.

Le Sénégal ne va pas bien, c’est le moins qu’on puisse dire. Tous les secteurs sociaux sont en ébullition. Un mouvement général pour en finir avec Macky Sall et son régime se met peu à peu en place.

Le PDS et ses alliés sont décidés d’accompagner ce mouvement pour ouvrir à notre peuple de nouvelles perspectives aptes à lui assurer la place que lui assignent ses mérites et sa volonté.

Nous appelons tous les partis, tous les syndicats, toutes les organisations de la société civile et de défense des droits à l’homme, tout le peuple, à déjouer le lamentable plan de confiscation des droits et libertés et à se lever pour la défense de la démocratie, des espaces de liberté et des acquis de notre peuple pour sortir de la médiocrité.

Nous appelons tout le parti, ses alliés, ses sympathisants, ses structures, ses militants et ses responsables à tous les niveaux, à refuser ces interdictions politiques et à tenir partout des manifestations de protestation.

Nous demandons à toutes les populations de s’organiser dans l’unité, dans les quartiers, dans les communes, dans les lieux de travail, dans les villages, partout, pour porter ce combat.

Dakar, le 28 janvier 2015
Pour le Comité Directeur
Oumar SARR, Coordonnateur







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image