Leral.net | S'informer en temps réel



La marine française capture 11 pirates présumés somaliens

Rédigé par leral .net le 4 Mai 2009 à 01:30 | Lu 988 fois

La frégate française "Nivôse" a arrêté, dimanche, 11 pirates présumés au large de la Somalie. Ces nouvelles captures interviennent alors que trois nouveaux bateaux ont été attaqués, ce week-end, dans le golfe d'Aden.


La marine française capture 11 pirates présumés somaliens
AFP - La frégate française Nivôse a capturé dimanche matin 11 pirates présumés, armés de deux fusils d'assaut et d'un lance-roquettes, au large de la Somalie, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les suspects naviguaient sur deux embarcations rapides, ou skiffs, accompagnées d'un "bateau-mère", à plus de 500 milles nautiques de Mombasa. "C'est exactement la même position que celle de l'affaire du Safmarine Asia", a commenté le commandant du Nivôse, le capitaine de frégate Jean-Marc Le Quilliec, qui a réalisé trois prises successives de pirates présumés en une quinzaine de jours dans l'Océan indien.

Le 15 avril, le Nivôse avait intercepté dans la même zone onze pirates qui avaient attaqué le Safmarine Asia, un bâtiment de commerce, sous pavillon du Libéria. Jeudi matin, la frégate avait intercepté le "bateau-mère" de pirates présumés et capturé les trois hommes qui se trouvaient à bord à 420 milles nautiques des côtes somaliennes, dans la Zone économique exclusive (ZEE) des Seychelles.

Repérés par le Nivôse peu avant 08H00 locale dimanche, les deux skiffs, ont confondu la frégate de surveillance avec un navire marchand, et l'ont pris en chasse. Avançant vers le soleil pour ne pas être identifiée, la frégate a laissé les deux skiffs s'approcher, puis s'est retournée, engageant ses embarcations légères et son hélicoptère dans un assaut rapide qui a abouti à la capture des suspects.

Sur celui l'un des deux skiffs, les fusiliers marins engagés dans l'assaut, ont découvert 2 fusils automatiques de type Kalashnikov, plusieurs chargeurs de munition, un lance-roquette, et 5 roquettes. Transférés à bord de la frégate, les suspects, dont certains paraissent extrêmement jeunes, et profondément épuisés, ont été fouillés, et retenus assis mains sur la tête, sur la plage avant du bâtiment.

C'est la troisième prise successive pour le Nivôse qui a relevé le 12 avril le Floréal dans la force européenne anti-piraterie Atalante, lancée le 8 décembre. De leur côté, les garde-côtes seychellois ont arrêté trois Somaliens suspectés d'actes de pirateries dans l'Océan indien, a annoncé dimanche la présidence de l'archipel alors que les captures de navires se sont poursuivies durant le week-end.