leral.net | S'informer en temps réel

La médiation du Président Sall au Burkina Faso a été "décrite de façon biaisée", selon Salif Diallo

La médiation du chef de l’Etat sénégalais au Burkina Faso, lors du coup d’Etat du 17 septembre dernier, a fait l’objet d’une description biaisée, a déploré le numéro 2 du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Salif Diallo, dans un entretien avec la Télé Futurs Médias (TFM).


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Décembre 2015 à 22:44 | | 34 commentaire(s)|

Le président Macky Sall s’était rendu à Ouagadougou au lendemain même du putsch avorté, perpétré par le général Gilbert Djendéré. Accompagné du chef de l’Etat béninois Boni Yayi, il avait réussi à nouer les fils du dialogue entre les différents acteurs politique burkinabé.
Aujourd’hui, trois mois après cette crise et l’élection de Rock Marc Kaboré, à l’issue de la présidentielle du 29 novembre, Salif Diallo, seule personnalité à avoir eu le statut de ministre d’Etat sous le règne de Blaise Compaoré, est sorti de son silence au sujet de cette médiation.
Diallo, qui est l’un des hommes forts du nouveau régime, estime qu’on n’a pas perçu le rôle joué par le chef de l’Etat sénégalais dans ses véritables proportions.
"Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall est venu au Burkina Faso pour appuyer une situation et on l’a décrite de façon biaisée", a-t-il regretté.
Il a souligné l’amitié et la fraternité entre les Sénégalais et les burkinabè, en indiquant que ’’le peuple sénégalais est un peuple ami et frère’’.
Salif Diallo déclare qu’il est lui-même un ami du président sénégalais. ‘’Même nos familles respectives se connaissent’’, a-t-il révélé, notant que "le président Macky Sall est arrivé au Burkina Faso dans un contexte où il n’avait pas toutes les informations".
Le 16 octobre dernier, le Premier ministre du gouvernement de transition au Burkina Faso Isaac Yacouba Zida niait déjà toute "brouille diplomatique’’ entre les présidents Macky Sall et Michel Kafando, soulignant que la médiation du président sénégalais suite au coup d’Etat du 17 septembre ’’a bien porté ses fruits’’.
"Cette médiation du président Macky Sall nous a permis de retrouver la voie du dialogue. Aujourd’hui, la crise est derrière nous (…). En ce qui concerne le gouvernement, le président Macky Sall a eu des résultats et sa médiation a porté ses fruits’’, déclarait M. Zida lors d’une visite à Dakar.
Le PM burkinabè était porteur d’un "message de remerciements et de reconnaissance’’ à l’endroit des autorités sénégalaises.
"Nous sommes à Dakar pour dire au président Macky Sall et au peuple sénégalais toute notre reconnaissance’’ , avait-il déclaré.
APS






Hebergeur d'image