leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 23 Septembre 2016

La mort de l’étudiant Marcel Sy serait un meurtre, il avait reçu des menaces de mort




La mort de l’étudiant Marcel Sy serait un meurtre, il avait reçu des menaces de mort

 C’est une bombe que vient de lancer Jean Paul Sy, le frère de Feu Marcel Sy, décédé jeudi dernier à Marseille. Alors que presque toute la presse avait parlé de suicide, Leral.net révéle que la mort de Marcel Sy pourrait être la résultante de concrétisation de menaces criminelles que le défunt aurait reçues, quelques jours du jour tragique de sa disparition à Marseille. D'ailleurs, la famille Sy de Guinguinéo attend avec impatience les résultats médicaux et légaux dans cette affaire qui pourrait voir l’Etat sénégalais, en collégialité avec son homologue français, diligenter une enquête criminelle pour élucider les zones d'ombres persistantes.
 
Le feuilleton macabre estival de Marcel Sy qui était un militant de l’APR, n’est pas prêt de connaitre son épilogue. Et si la mort du médecin était d’origine criminelle? Mystère et boule gomme. En tout cas, il y a de fortes probabilités que Marcel Sy ait été victime de meurtre.
 
Après Eloi Sy, le frère cadet de Marcel Sy, le défunt étudiant en médecine décédé jeudi en France, qui avait contacté Leral.net pour rétablir toute la vérité sur le présumé suicide de son grand frère à Marseille, c’est le grand frère Jean Paul Sy (qui est venu avec la dépouille mortelle) qui est monté au créneau pour révéler à leral.net que son frère Marcel Sy avait déjà reçu des menaces de mort, quelques jours après sa disparition et que le fait la presse soit mieux informée que la famille et qu’elle ait rapidement distillé des informations restait suspecte à plusieurs titres.
 
«C’est bizarre que la presse soit plus informée que la famille sur cette histoire. C’est vraiment suspect d’autant que Marcel nous avait dit quelques jours avant sa mort qu’il avait reçu des menaces. Marcel repose désormais depuis hier au cimetière catholique Guinguinéo. Nous remercions toutes les autorités sénégalaises et françaises, le consul adjoint du Sénégal en France, le directeur des bourses du Sénégal M. Sarr, sans oublier le secrétariat de la Présidence de la République et le ministère de l’Enseignement supérieur. Le plus important, c’est d’accepter le décret divin et nous appelons à plus de retenue», a révélé Jean Paul Sy à leral.net.
 
Le frère ainé de Marcel Sy martèle aussi que «toute la famille attend avec impatience les conclusions médicales et légales pour faire la lumière dans toute cette histoire et qu’il a confiance en les autorités médicales et judiciaires de la France et du Sénégal ». Affaire à suivre…
 
Massène DIOP leral.net

La mort de l’étudiant Marcel Sy serait un meurtre, il avait reçu des menaces de mort

La mort de l’étudiant Marcel Sy serait un meurtre, il avait reçu des menaces de mort

La mort de l’étudiant Marcel Sy serait un meurtre, il avait reçu des menaces de mort
Massene Diop