leral.net | S'informer en temps réel

La polémique Diafra Sakho enflamme le Sénégal !

Réclamé par le Sénégal mais retenu par West Ham en raison de douleurs au dos, Diafra Sakho a rejoué et marqué hier, moins de deux semaines après avoir été pourtant annoncé forfait pour 4 à 6 semaines !


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Janvier 2015 à 17:19 | | 11 commentaire(s)|

La polémique Diafra Sakho enflamme le Sénégal !
En marquant, dimanche après-midi, le but de la victoire de West Ham face à Bristol en Cup, Diafra Sakho a ravi son club, mais déçu sa nation. Surtout, il a déclenché une énorme polémique au Sénégal. Et pour cause ! Rappelez-vous, il y a quelques semaines, West Ham mettait la pression sur son joueur et sur la fédération sénégalaise pour que le joueur ne soit pas retenu par Alain Giresse, le sélectionneur, pour la Coupe d'Afrique des Nations. Le club mettait en avant une blessure sérieuse, à savoir des douleurs au dos qui empêchaient Sakho de prendre l'avion par exemple.

« Manifestement, West Ham nous a manqué de respect en attendant au dernier moment pour nous signifier l'indisponibilité de Sakho pour six semaines et même son incapacité à voyager par avion pour venir rejoindre l'équipe nationale », déplorait ainsi le 10 janvier dernier Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise. « Nous allons saisir la FIFA et la Fédération anglaise pour faire valoir nos droits et le règlement va s'appliquer, puisque Diafra Sakho ne pourra pas jouer pendant le temps indiqué pour son indisponibilité », ajoutait-il ensuite.

Sakho a la "conscience tranquille"

Et ce que prévoyait la Fédération sénégalaise s'est bien déroulé dimanche après-midi : Sakho est rentré à la 57e minute pour débloquer un match fermé et a donc inscrit l'unique but de la rencontre, moins de deux semaines après avoir été déclaré forfait pour... 4 à 6 semaines ! De quoi déclencher la fureur des Sénégalais, qui accusent Diafra Sakho d'acte de trahison. Pourtant, ce dernier ne cille pas et met en cause la gestion du staff sénégalais !

« J'ai été sérieusement blessé avec la sélection nationale. À mon retour en Angleterre, je me suis soigné avec mon club. Mais, personne n'a voulu prendre de mes nouvelles. Le staff n'a pas voulu se déplacer en Angleterre. J'ai fait mes traitements, on m'a dit que je ne pourrais pas voyager en avion. Mon coach a appelé le staff technique au Sénégal pour leur demander de venir constater ma blessure afin qu'il n'y ait aucun malentendu. Personne n'est venu s'enquérir de mon état. C'est le 5 janvier qu'on m'a appelé la dernière fois. C'est Giresse qui m'avait appelé, mais depuis, c'était silence radio. Tout ce que j'avais à faire, je l'ai fait, j'ai la conscience tranquille », a-t-il assuré lors de l'émission « Jour de CAN » sur la chaine de télévision TFM. On doute que ce discours l'excuse aux yeux des supporters sénégalais. La Fédération n'hésitera pas de son côté à alerter la FIFA. À suivre.

Footmercato






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image