leral.net | S'informer en temps réel

La presse espagnole salue la prestation de la Roja et de Torres mais ne clot pas le débat

Après une entrée en matière en demi-teinte contre l'Italie, l'Espagne, avec Fernando Torres en pointe, a rassuré la presse espagnole en balayant l'Irlande (4-0). Morceaux choisis.


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Juin 2012 à 08:56 | | 0 commentaire(s)|

La presse espagnole salue la prestation de la Roja et de Torres mais ne clot pas le débat
Face à l’Italie (1-1), l’Espagne n’alignait aucun attaquant de pointe, Vicente Del Bosque lui préférant Cesc Fabregas. Un choix payant puisque le Blaugrana inscrivait le seul but de la Roja. Pour la rencontre d’hier soir contre l’Irlande, le sélectionneur espagnol a préféré revenir à un système plus traditionnel en remettant en selle Fernando Torres. Et là encore, le coach a pris la bonne décision puisque le buteur de Chelsea y est allé de son doublé (4-0). La presse l’a d’ailleurs salué comme il se doit de l’autre côté des Pyrénées.

« Voilà un 9 ! », s’enflamme As. Marca préfère se concentrer sur la prestation collective : « l’Espagne se réveille ». Pour autant, la publication n’oublie pas de souligner la performance d’el Niño, qui « revendique une place de titulaire avec son doublé ». Mundo Deportivo considère également que « Torres a mis fin au débat autour du 9 en inscrivant un doublé ». El Pais apprécie lui aussi le retour du Blue de Chelsea dans « sa meilleure version ». Enfin, El Mundo célèbre le retour de « The Kid, vrai 9 » de la sélection.

Sport préfère quant à lui mettre en valeur Cesc Fabregas en le mettant à la une. Lui aussi buteur, le pensionnaire du Barça a les honneurs de la presse catalane. Même s’il n’est pas attaquant, l’ancien d’Arsenal a prouvé qu’il pouvait lui aussi marquer. Si Fernando Torres a donc marqué des points, le débat au sujet de l’attaquant de pointe risque de continuer à rythmer l’actualité en Espagne.

Il l’a lui-même pressenti à l’issue de la rencontre. « Cela continuera. Nous ne pouvons pas l’empêcher. Mais c’est bien que le système ait aussi fonctionné avec un véritable neuf », a-t-il déclaré au micro de Telecinco, se disant ensuite heureux « d’avoir marqué » et « de profiter de chaque instant en sélection ». On attend la prochaine réponse tactique de Del Bosque face à la Croatie.

Alexis Pereira






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image